La chapelle des Pénitents blancs

Les baux de provence

La chapelle des Pénitents blancs

Nous sortons pour retourner sur la place.

Sur votre gauche en sortant et en vous retournant un peu, vous voyez le clocher dont on a parlé à l'intérieur de l'église. Il est en retrait par rapport à la façade. Ce campanile est très court, massif et coiffé d'un toit pyramidal. Il abrite des cloches qu'on aperçoit par les baies qui s'ouvrent de chaque côté. Il date lui aussi du 12e. De l'autre cote de la place, en face de l'église, nous voyons une autre chapelle reconnaissable au clocheton qui la surmonte. C'est la chapelle des Pénitents blancs.

Elle est très sobre, seulement encadrée d'un rang de pierres taillées. Et elle est surmontée d'une sculpture où l'on devine encore 2 personnages agenouillés de chaque côté autour d'un motif peu identifiable. Cette chapelle construite au 17e siècle a été décorée en 1972 par le peintre Yves Brayer. Nous vous invitons à entrer pour aller admirer les fresques qui couvrent les murs.

L'intérieur est entièrement peint de fresques qui racontent la nuit de Noël des bergers de Provence. Les paysages qui servent de cadres à la scène sont ceux des Alpilles, la chaîne de montagne où se situent les Baux. Cet épisode est en relation avec la tradition baussenque de la nuit de noël dont nous avons parlé. Nous pouvons admirer le style tout à fait descriptif de Brayer Sur le sol, au milieu de la chapelle, on voit une inscription en provençal de la confrérie des pénitents blancs qui veut dire: "Sous la protection de sainte Estelle, Vierge et martyre Pénitents des Baux dormez en paix! Les vivants prieront pour vos âmes tant que les ancestrales traditions de la Race latine seront maintenues". Les pénitents des Baux vouent une vénération particulière à Ste Estelle dont la statue aujourd'hui disparue ornait l'édifice.


<< 11 - La nef du côté gauch...         13 - La rue neuve... >>

Sommaire complet du dossier :