L’allée piétonne Saint Peter Alley

Les bords de la tamise du pont du millenium au pont de londres

L’allée piétonne Saint Peter Alley

Nous voici devant la cathédrale St Paul qui fait l’objet d’une autre visite. Plaçons-nous sur le côté droit de l’église quand nous venons du parvis. C’est-à-dire devant le portail abrité dans la colonnade en demi-cercle. Elle donne sur Cannon Street.
Nous voici donc sur le côté de l’énorme Cathédrale St Paul, qui fait l’objet d’une autre visite intitulée «la Cathédrale Saint Paul». St Paul est la plus grosse église de la ville. Celle que nous longeons est l'œuvre d'un des plus grands architectes anglais du 17e siècle, Sir Christopher Wren. Après le grand incendie qui a détruit au ¾ le vieux Londres en 1666, il a été chargé de la reconstruction de la ville et de pratiquement tous ses édifices. St Paul est sans aucun doute son chef d'œuvre. La colonnade qui nous sert de lieu de rendez-vous termine un des bras du transept. De style classique, elle utilise des formes et des éléments architecturaux que Wren avait découvert lors d'un de ses voyages en Italie et qu'il recombine ici dans un style noble et élégant qui lui est propre. Elle se voit magnifier ici par la création tout à fait récente des allées St Peter qui ont été ouvertes au moment de la construction du pont que nous voyons dans leur prolongement. C'est le dernier pont en date de Londres construit à l'occasion du passage à l'an 2000. Et on l’appelle le pont du Millenium.
Tournons le dos à la colonnade semi-circulaire et regardons devant nous.
De ce point, on voit très bien le pont du Millenium. En arrière-plan, le grand bâtiment en brique avec une grande cheminée est la Tate Modern, c'est-à-dire le musée d’art contemporain dont nous reparlerons par la suite. Depuis les années 1960, Londres est devenue une des capitales de la modernité. Elle s’affiche partout : dans la mode, dans l’art, dans l’architecture. Traversons maintenant Cannon street et prenons, dans le prolongement de la colonnade, l’allée piétonne Saint Peter Alley qui descend doucement vers la Tamise.
La création de cette allée, il y a seulement quelques années, a permis la percée dont nous profitons en supprimant de vieux et affreux immeubles qui bouchaient la vue.
En descendant cette allée, prenons le temps de remarquer, tout le long de la promenade piétonne, une architecture tout à fait contemporaine. Cette dernière témoigne également de la vitalité économique du pays. Regardez la diversité des façades. Elles affichent des formes et des matériaux disparates. Les architectes ont refusé les contraintes d’homogénéité des édifices et leurs diversités donnent à cette allée un air de gaîté. Continuons jusqu'à l’intersection de Saint Peter alley avec Queen Victoria street et arrêtons-nous un instant devant le « Collège of Arms » avant de traverser.
Nous sommes au croisement de Queen Victoria street avec la St Peter alley. Traversons Queen Victoria Street, et retournons-nous, nous remarquons un grand édifice assez élégant dont la belle grille en fer forgée et dorée ouvre sur la rue. Elle est ornée d’un blason qui surmonte le portail d’entrée. C’est l’entrée du College of Arms.
Le "College of Arms" a été fondé en 1484 par Richard 2. C’est la plus ancienne institution au monde qui s’occupe des armoiries et de généalogie héraldique. C’est elle qui statue sur le droit des familles à porter tel ou tel blason, après avoir étudié l’histoire de la famille en question. Ce n’est pas la seule institution de ce type au monde, mais son ancienneté lui donne le privilège de la renommée.
Les bâtiments de cette institution que nous voyons là sont à leur emplacement d’origine. Mais ils ont été reconstruits et modifiés plusieurs fois dans leur histoire, notamment après le grand incendie de 1666 que nous avons déjà évoqué.


<< 2 - Promenade aux bords ...         4 - Le pont du Millénium... >>

Sommaire complet du dossier :