Présentation générale du musée

Les chefs-d'oeuvre du british museum

Présentation générale du musée

Le British muséum est le plus ancien musée du monde et le plus riche d'Angleterre. Avant le 18e siècle, le siècle des Lumières, rappelons-le - il n'existait pas de musée. L'idée de présenter des collections d'œuvres d'art ou d'objets rares existait bien sûr, mais était l'apanage d'une élite et les collections étaient montrées dans des cabinets privés. Nous pourrons nous faire une idée de ce à quoi ressemblaient ces cabinets puisqu'une grande salle du musée nous restitue la présentation qui avait cours au 18e.
La fondation du British muséum a été initiée par un naturaliste médecin : Sir Hans Sloane. Ce philanthrope, converti aux idées des lumières, pensait que la culture était un moyen de rendre l’homme meilleur. Grand collectionneur d'antiques, il entendait donner un moyen d'accès gratuit et complet à la culture en offrant l’accès à ses collections personnelles. Et elles étaient considérables. Sloane les a alors léguées au roi d’Angleterre George 2, à charge pour lui d’en organiser la mise à disposition du public. Ce qui n’était pas une mince affaire quand on sait que les collections comprenaient 80 000 objets, un herbarium et une bibliothèque. Le tout contre le versement de 20 000 livres de rentes à ses filles. Le roi accepte le leg, mais il faut trouver un endroit adapté pour accueillir tout ce matériel hétéroclite. Le parlement est chargé de recueillir des fonds pour l'achat d'un monument. Le projet est ambitieux et c'est l'esprit joueur des Anglais qui va permettre la réalisation de ce rêve un peu fou.En effet, en 1753, une loterie permet de recueillir les fonds nécessaires à l'acquisition de l'édifice. Le choix se porte sur un hôtel du 17e siècle qu'il faut réaménager pour lui permettre de recevoir ces collections disparates. La muséographie n'était pas encore une discipline et le résultat fut… un fouillis inextricable qui dura jusqu'au milieu du 19e. Siècle auquel il fut décidé de construire quelque chose de plus digne des collections qui n'avaient cessé d'affluer. Ainsi, en 1823, le roi George 4 lui-même avait offert au musée la bibliothèque royale constituée depuis le 16e siècle. Puis ce furent les vases antiques de Sir William Hamilton, suivis des antiquités égyptiennes pillées ou acquises au début du 19e. Ce projet ambitieux de reconstruction d’un musée se trouva en partie réalisé en 1824 et achevé 20 ans plus tard par le bâtiment à façade néoclassique devant lequel vous vous trouvez. On y adjoignit ensuite une salle de lecture puis d'autres ailes. L’une des salles phares du musée fut réservée aux sculptures du Parthénon.Actuellement plus de 6 millions d’œuvres y sont conservés dont 350 000 sont présentées au public. Elles proviennent de tous les continents. Les plus célèbres sont : la pierre de Rosette, les frises du Parthénon et la collection de momies égyptiennes.


<< 2 - Les chefs-d'œuvre du...         4 - La grande cour... >>

Sommaire complet du dossier :