Les sculptures des Nereides

Les chefs-d'oeuvre du british museum

Les sculptures des Nereides

Allons maintenant admirer les sculptures des Néréides, ces trois grandes sculptures en pied de l'autre côté de la salle, qui font face au tombeau.
Ces trois jeunes femmes, qui ont malheureusement perdu leur tête, devaient appartenir au cortège qui escortait le roi dans sa dernière demeure. Elles étaient placées entre les colonnes du tombeau, sur le devant de la cella. Nous les voyons représentées dans trois attitudes différentes. Elles sont vêtues d'étoffes fines que le vent semble plaquer contre leur corps. Regardons celle du milieu. Le bras gauche tendu vers le haut, retient un voile que le vent gonfle. La jambe droite avance comme si le personnage marchait vers nous. Cette opposition des membres crée deux grandes lignes obliques qui donnent de l'élan à la statue en créant des torsions exacerbées qui animent les corps ; ces mouvements contribuent à rendre les sculptures vivantes. On devine parfaitement le corps nu sous les étoffes légères, ce qui en accentue la féminité et ajoute une note d'érotisme au cortège qui accompagne le roi dans sa dernière demeure. Les autres devaient avoir une attitude équivalente. Seul le mouvement du corps est inversé : les 3 nymphes devaient former un ensemble animé très gracieux et sensuel ; nous sommes sur la côte orientale de la Grèce qui pratique un art plus libre, moins conventionnel que celui de la Grèce continentale où l'on s'attache plutôt à toucher l'esprit du spectateur que les sens. Ces sculptures qui datent du début du 4e siècle avant Jésus-Christ annoncent déjà la grande période de l'art grec : la période hellénistique. Elle débutera 50 ans plus tard sous le règne d'Alexandre le Grand.


<< 7 - Le monument des Néré...         9 - La salle du Parthéno... >>

Sommaire complet du dossier :