La salle des Momies égyptiennes, salle 63

Les chefs-d'oeuvre du british museum

La salle des Momies égyptiennes, salle 63

Passons maintenant dans la salle 63. Dans les vitrines situées à droite et à gauche en entrant, des séries de sarcophages intérieurs et extérieurs dont certains sont recouverts d'or. En effet, la richesse du décor extérieur : or, pierres dures ou semi-précieuses témoignent de la richesse du mort et de la volonté de sa famille de lui assurer une vie éternelle aussi confortable que sa vie terrestre. Dans les vitrines suivantes, différents objets qui accompagnaient le mort dans son voyage. Les tombes ont été de fait un fabuleux moyen de connaissance de la civilisation égyptienne. Regardez à droite en entrant la seconde vitrine. Elle présente du matériel retrouvé dans la tombe d'une jeune prêtresse du nouvel empire. La boîte à nourriture de la tombe contenait quatre canards et deux oies et nous apportent ainsi des renseignements précieux sur les ressources en viande de la vallée du Nil. Autre élément important de cette tombe, les vases contenant une partie du corps: l’un pour les poumons, un autre pour le foie, un autre pour l'estomac et un dernier pour les intestins. Avançons maintenant dans la deuxième partie de la salle pour commencer à apercevoir les momies. À notre droite dans la vitrine n°8 en forme de L, la momie de Katebet dont nous avons admiré le sarcophage dans la salle précédente.

Vous êtes devant la vitrine N°8. Donc katebet devait être une dame importante. Regardez le masque en cartonnage très précieux qui recouvre son visage. Il n’est probablement pas ressemblant, contrairement à ce que nous avons vu pour la période romaine, mais il contribue à l'élégance de la jeune morte, la montrant parée de tous ses bijoux. Sur son ventre étaient disposés un scarabée et autres amulettes destinées à protéger le mort des démons malfaisants. Le corps tout entier est entouré de bandelettes, opération extrêmement précise qui ne se faisait qu'après le traitement d'embaumement. 2 mots sur cette technique : Les embaumeurs commençaient tout de suite par vider le corps de tous les organes internes qu'ils traitaient avant de les disposer dans les vases ou de les replacer à l'intérieur du corps en paquets. Ils enlevaient également le cerveau et les yeux. Quand le corps était vide, ils le passaient dans une solution salée: le natron, puis le faisaient sécher au soleil. Quand ils le jugeaient assez sec, ils l'enduisaient d'une préparation d'huile et d'aromates et d'une couche très fine de produits inconnus qui redonnait à la peau souplesse et couleur. Les orifices du corps étaient bouchés par des pierres magiques. Puis enfin, le corps était enroulé dans de très fines bandelettes et placé dans le sarcophage. Passons à la vitrine suivante où se trouve le corps natronisé d'une vieille femme.

Vitrine ô combien impressionnante. Nous y voyons le corps momifié d'une femme en excellent état de conservation dont le corps a simplement été enterré dans le sable. La sécheresse et la qualité des sols salins d’Egypte ont empêché la putréfaction de cette momie qui nous est parvenue dans la position de son inhumation. Elle est brunie par le sel qui l'a conservée. A côté d'elle des objets qui devaient accompagner son voyage vers l'au-delà.
Regagnons maintenant l'allée centrale et dirigeons-nous vers la vitrine complètement à notre droite le long du mur. Elle contient le nécessaire à l'embaumement et des panneaux explicatifs qui vous en indiquent les différentes phases. Regardons l’ensemble avant de quitter ce département.


<< 13 - Les sarcophages anth...         15 - Les salles nº 64 et ... >>

Sommaire complet du dossier :