La façade du Kunsthistorisches Museum

Les chefs-d'oeuvre du kunsthistorisches museum de vienne

La façade du Kunsthistorisches Museum

Nous voici sur la Maria Theresia Platz devant le Kunsthistorisches Museum. Mais avant de pénétrer dans le musée, restons un instant à l’extérieur pour en contempler la majestueuse façade. Placez-vous en bas des marches menant à l’entrée centrale et enveloppez l’ensemble du bâtiment du regard.

Nous allons parler de l’édifice, de sa façade en particulier. Regardons au-dessus de l’entrée : on le voit, elle est dominée par une imposante coupole qui surplombe le monument et que nous ne pouvons manquer d’apercevoir depuis le Ring. L’entrée est particulièrement accentuée, car elle forme une avancée en avant du reste de la façade. Autrement nous remarquons que le bâtiment est constitué de 2 étages percés de hautes fenêtres régulièrement séparées au rez-de-chaussée par des pilastres rectangulaires et à l’étage par de hautes colonnes. Le toit quant à lui est plat et masqué par une longue balustrade. C’est ce que les architectes nomment une terrasse à l’Italienne. Et justement ce bâtiment ne vous rappelle-t-il pas les fastueux palais italiens de la renaissance ?
Tout les éléments de la renaissance y sont repris : regardez la régularité des formes, la balustrade, les colonnes et les pilastres. Voyez les hautes fenêtres : elles sont en arc de cercle au sommet. Enfin, au rez-de-chaussée, vous remarquez aussi ces grosses pierres apparentes qui contrastent avec le blanc de l’étage. Tout cela est typique des palais Italiens de la renaissance.
Pourtant ce bâtiment ne fut pas édifié à la renaissance ! Non ! Il est du au travail de 2 grands architectes du 19e siècle : Gottfried Semper et Karl Hasenauer. Il fut bâti entre 1871 et 1891. Si vous avez déjà effectué d’autres promenades dans Vienne, ces deux architectes ne doivent pas vous être inconnus, car ils ont également construit la nouvelle Hofburg sur la place des héros. Le musée d’art ancien fait partie de l’immense projet d’urbanisme lié au percement de la célèbre Ring Strasse que nous apercevons sur la gauche. Cette artère aménagée sur ordre de l’empereur François-Joseph devait être bordée par les grands bâtiments administratifs et culturels. Un musée des beaux-arts était donc indispensable. Mais tournez le dos un instant à l’entrée de ce musée. Nous sommes surpris de voir se dresser une façade presque totalement identique à celle du Kunsthistorisches museum. Ce bâtiment abrite également un musée passionnant consacré à l’histoire naturelle. Nous pouvons y découvrir une fascinante collection de minéraux et fossiles ainsi que des animaux empaillés.
Admirez également la superbe place qui se déploie entre ces deux gigantesques constructions. Exactement au centre, nous voyons se dresser la monumentale statue d’une femme assise sur un trône. Ce dernier est posé sur un haut socle entouré de nombreux personnages.
Mais qui peut bien être cette majestueuse femme ? Il s’agit de l’Impératrice Marie Thérèse qui fut en outre reine de Hongrie et de Bohème de 1740 à 1780. Autour du socle sont représentés ses principaux contemporains – philosophes, militaires, ministres, musiciens et scientifiques. Elle est vénérée comme la plus grande souveraine autrichienne et le modèle de tous les monarques qui suivirent. Il était donc normal que l’empereur François Joseph lui rende un hommage particulier.


<< 2 - Les chefs-d’oeuvre d...         4 - L’escalier d’honneur... >>

Sommaire complet du dossier :