La statue nommée « le penseur »

Les chefs-d'oeuvre du musee rodin

La statue nommée « le penseur »

Traversons la salle suivante puis arrêtons-nous dans celle d’après où sont exposés de nombreux bustes de femmes.

Les cercles mondains, les milieux artistiques et littéraires, les hommes politiques commandèrent de très nombreux portraits à Rodin. Au fond de cette salle, à droite, vous voyez une porte. Empruntez là.

Vous devriez arriver dans un hall central de l’hôtel. A votre gauche, l’escalier. Montez-le pour joindre le palier du 1er étage.

Arrivés sur le pallier, vous verrez une porte sur votre gauche. Franchissez là pour déboucher dans la salle qui contient « Le penseur ».

Cette salle regroupe des études pour la porte de l’enfer, mais aussi, entre les 2 fenêtres, la figure nommée « Le penseur ».

Observez cette statue. Nous l’avions déjà vue, mais en réduction sur la porte de l’enfer. On sait donc le thème : le penseur médite sur la chute de l’humanité.
Alors, honnêtement, que pensez-vous de sa pose ? Est-ce que vous auriez l’idée, naturellement, de vous installer ainsi pour penser ? Ce que nous voulons dire, c’est : Mettriez-vous ainsi votre coude droit sur votre genou gauche ? Vraisemblablement non ! Vous mettriez vous plutôt le coude droit sur le genou droit  ou le coude gauche sur le genou gauche. Non? Imaginez-vous prenant cette pose plusieurs heures ? Est-elle confortable ? Non, évidemment. Quant au corps, est-il idéalisé ? Non, il est naturaliste. Et même, on pourrait dire qu’il est naturaliste tendance déformé.
Car certaines parties du corps sont en effet déformées. Regardez notamment le bras droit qui semble un peu long.
Mais pourquoi Rodin a t’il créé ces déformations et ces contorsions ? Qu’a-t-il voulu exprimer ? Hé bien, tout simplement, il a voulu exprimer au mieux le caractère tendu de la réflexion du penseur.
C’est donc encore une fois une oeuvre tout à fait caractéristique de Rodin.


<< 14 - La salle consacrée à...         16 - Les statues d'Honoré... >>

Sommaire complet du dossier :