Le portique d’entrée

Les colletions de la villa borghese

Le portique d’entrée

Avançons-nous maintenant vers l’escalier d’entrée, pour monter vers le portique. Nous voilà dans le portique qui ouvre sur le jardin par de grandes baies grillagées. Ces grilles ne furent installées qu’au 19ème siècle. Avant cela, le portique était donc complètement ouvert sur la nature. Dans le portique se trouve la porte d’accès à l’intérieur de la villa. Plaçons-nous face à elle en tournant le dos à l’escalier que nous avons monté pour pénétrer ici. Nous faisons ainsi face à la première salle, appelée salle d’entrée. N’y entrons pas tout de suite, restons où nous sommes et observons. Sur le mur du fond de cette salle d’entrée, face à nous, se trouve une deuxième porte, aujourd’hui fermée. Ouverte, comme à l’époque du cardinal Scipion Borghèse, elle nous permettrait de voir la grande salle du fond dite « des empereurs », et au-delà, les fenêtres de cette salle et le jardin. Ainsi, de l’extérieur, voyait-on l’intérieur, et de l’intérieur, l’extérieur. La dimension d’ouverture de la villa soulignait le parti pris baroque de fusion dans la nature.
Cette idée a été rompue par les réaménagements du 19ème siècle, et notamment la fermeture de la porte entre la salle d’entrée et la salle des empereurs. Mais nous y reviendrons plus tard.

Ne prenez donc pas cet endroit pour un simple portique. Dans l’esprit du cardinal Borghèse, ce lieu est d’une haute importance : il est une zone tampon, ni intérieure ni extérieure, mais les deux à la fois. Ici se matérialise ce lien précieux et travaillé entre nature et culture.
Ce portique renferme quelques œuvres de l’Antiquité. Mais attention : le temps de visite est limité : 1 heure pour le rez-de-chaussée, et une demi-heure seulement pour la galerie de peintures à l’étage. Aussi, nous nous limiterons volontairement aux œuvres essentielles. Toutefois, mentionnons ici les impressionnantes frises en bas-relief, enchâssées dans les murs à droite et à gauche de la porte. Elles représentent des scènes de victoire de l’empereur Trajan, au début du 2ème siècle, sur le peuple des Daces, dans l’actuelle Roumanie. C’est ce même thème qui est traité dans le décor de la célèbre colonne Trajane, située sur le forum de Trajan.


<< 5 - Scipion Borguèse...         7 - La sculpture en marb... >>

Sommaire complet du dossier :