L’œuvre du Titien

Les colletions de la villa borghese

L’œuvre du Titien

Sur chaque long côté de cette salle est exposée une œuvre du Titien. Lorsque nous tournons le dos à l’entrée, nous avons, à gauche « l’éducation à l’amour » et à droite « L’amour sacré et l’amour profane. » Commençons par le tableau de droite.

Sur le mur de droite se trouve le long tableau représentant « l’amour sacré et l’amour profane », cette toile est devenue aujourd’hui le véritable emblème de la Villa Borghèse. Cette œuvre superbe fut peinte en 1514, à l’occasion de noces. Le Titien avait alors 25 ans. Ce n’en est pas moins l’un de ses chefs-d'œuvre. Un paysage typique de la peinture vénitienne, très doux, centré autour d’un arbre touffu, sous un ciel nuageux, sert de fond. Sur les deux côtés d’un bassin de pierre sont assises deux femmes. L’une –celle qui est nue- représente l’amour terrestre, et l’autre –vêtue de blanc, signe de pureté- l’amour céleste. Ce sont les deux visions de l’amour développées par la philosophie à la mode alors à Venise et inspirée de Platon. Il s’agit de la double vision de Vénus : l’une représente l’amour charnel, associé au monde terrestre, et l’autre l’amour céleste, pur, « platonique », dirons-nous, associé plutôt au divin. Dans la philosophie néo-platonicienne, l’amour charnel, à prendre au sens de « terrestre », doit mener à l’amour divin et pur. Il n’est en quelque sort qu’un passage vers l’amour idéal.
Sur le plan purement formel, cette œuvre est une magnifique symphonie de couleurs. Le blanc pur de la robe de gauche contraste avec le rouge du drapé de droite, le fameux « rouge Titien ». Le rouge, particulièrement dans les riches milieux vénitiens, était en effet, signe de richesse. Titien l’affectionnait dans ses tableaux féminins, dont les modèles étaient souvent des courtisanes. Le coup de pinceau est ici très précis. Il traduit la première manière du Titien, qui fera de plus en plus éclater sa passion de la couleur, pour la traiter, de plus en plus, comme une matière aux possibilités infinies. Et d’ailleurs, nous verrons son évolution avec le prochain tableau.


<< 26 - Les œuvres d’Antonel...         28 - A propos du Titien... >>

Sommaire complet du dossier :