A propos du Titien

Les colletions de la villa borghese

A propos du Titien



Sur le mur qui fait face aux deux Vénus est présenté « L’éducation à l’amour ». Nous y voyons la déesse Vénus couronnée, conseillée par un amour ailé appuyé sur son épaule. Elle bande les yeux d’un autre amour. Pourquoi ? Eh bien parce que, comme nous le savons tous, l’amour est aveugle ! Des nymphes apportent arc et flèches, que l’amour aveugle tirera. C’est une vision raffinée, voire courtisane, de l’amour que nous donne ici ce tableau, en parfaite adéquation avec la vision vénitienne. L’institution des courtisanes, ces belles qui sont entretenues, est à Venise plus qu’une chose naturelle. C’est un élément fort de la culture de la haute société.

Si les peintres vénitiens sont, en Italie, les grands champions de la couleur, le Titien est sans doute le plus grand d’entre eux. Sa technique est caractéristique : regardez bien en vous approchant : vous voyez de petites touches rapides de couleur, qui assemblées, donnent aux formes une puissance extraordinaire. De fait, ici, tout semble vivre, bouger intensément. Mais si l’on se rapproche de la toile, les formes tendent à se décomposer, unies par une trame de couleurs qui passe imperceptiblement d’un ton à l’autre. De près, les formes n’ont pratiquement pas de contour, ce qui, avec le recul, leur donne beaucoup de vie. Au besoin vous pourrez ensuite retourner voir le précédent tableau de Titien fait dans sa jeunesse où les traits sont plus précis et donc séparateurs entre les formes.
Cette manière influencera fortement les artistes baroques du siècle suivant, en particulier Rubens, qui reprendra cette technique pour l’accentuer encore.


<< 27 - L’œuvre du Titien...         

Sommaire complet du dossier :