Les monuments consacrés aux deux Marechaux de l’empire

Les invalides et le tombeau de napoleon

Les monuments consacrés aux deux Marechaux de l’empire

Descendez par n'importe lequel des deux escaliers courbes partant de chaque côté du maître-autel, également conçu par Visconti sur le modèle de celui du Val-de Grâce. Vous verrez ensuite deux monuments qui encadrent les premières marches. Ils sont consacrés à deux maréchaux d'empire, Duroc et Bertrand. A la différence de tant d'autres, ils sont toujours restés fidèles à l'empereur. Militaire de formation, Duroc avait suivi Bonaparte lors des campagnes d'Italie et d'Egypte. Lors de la proclamation de l'empire en 1804, il devint grand officier de la maison de l'empereur, ce qui ne l'empêcha pas de continuer à exercer des fonctions militaires et diplomatiques. Malheureusement, un boulet de canon le tua en 1813 mettant fin à une des carrières les plus brillantes de son temps. Napoléon, à titre de dernier hommage, décida le transfert de sa dépouille aux Invalides mais son ordre ne fut finalement exécuté qu'en 1853. Également issu des rangs de l'armée, Bertrand se distingua particulièrement lors des batailles d'Austerlitz et d'Iéna. A la différence de beaucoup d'autres, il n'abandonna jamais l'Empereur et l'accompagna en exil à Sainte-Hélène. De retour en France, il fut nommé commandant de l'école polytechnique et, tout à fait naturellement, accompagna la prince de Joinville lors de l'expédition du rapatriement du corps de Napoléon à Paris. Mort en 1844, il fut inhumé, selon ses dernières volontés, aux côtés de celui à qui il avait consacré sa vie.


<< 13 - Le tombeau Napoleon...         15 - La crypte... >>

Sommaire complet du dossier :