L’église Saint-Pierre de Montmartre

Montmartre

L’église Saint-Pierre de Montmartre

Cette rue Sainte Rustique est restée très pittoresque avec son caniveau central. Elle est vieille de 10 siècles puisqu’elle a été ouverte au 11e siècle. Au début de cette rue, à gauche, vous pouvez voir le restaurant «bonne franquette ». Un vénérable établissement, puisque fondé au 16e, époque à laquelle il était une auberge. Au 19e, il fut le rendez-vous des impressionnistes dont Van Gogh. D’ailleurs, observez bien, on y voit encore le jardinet où Van Gogh peignit « la guinguette », un tableau que l’on peut admirer au musée d’Orsay.
Montons tout en haut de la rue Ste Rustique en direction du Sacré-Cœur, dont, en chemin, nous allons vous raconter l’histoire.

Le Sacré-Cœur a été construit à la fin du 19e siècle, après le désastre de 1870, qui vit l’occupation de Paris par les prussiens, après la chute du Second Empire et après la perte de l’Alsace-Lorraine. Devant tant de catastrophes, les catholiques fervents voulurent racheter l’impiété du siècle et placer la France sous la protection du Sacré-Cœur de Jésus. Le projet fut alors lancé de construire une église qui dominerait la capitale. On entreprit la construction des fondations : 83 piliers enterrés dans la butte. D’aucuns prétendent que, désormais, c’est la basilique qui soutient la butte et non l’inverse... La construction fut laborieuse et ponctuée d’escarmouches avec les opposants. Elle dura 40 ans et fut entièrement financée par les deniers des fidèles. L’église n’est pas une église paroissiale, mais plutôt un lieu de pèlerinage qui draine des fidèles du monde entier. On y pratique l’adoration et la prière perpétuelle.
L’une de ses cloches pèse 30 Tonnes, c’est la plus grosse cloche de l’hexagone. Elle fut fabriquée en Haute-Savoie, en 1895, puis traînée depuis la gare parisienne jusqu’aux hauteurs montmartroises par 28 chevaux, où elle fut baptisée devant les fidèles.

Arrivés en haut de la rue Ste Rustique, tournez à droite dans la rue du Mont Cenis. Vous arrivez face à l’église Saint-Pierre de Montmartre.

La façade de St Pierre de Montmartre date de Louis 16.

A présent, nous vous proposons une brève présentation de l’histoire de cette église. Certains historiens pensent que le temple de Mars, à l’époque romaine, était déjà situé à cet emplacement. C’est aussi ici que le 1er couvent de bénédictines fut fondé en 1133. L’église abbatiale sera construite vers 1140-50. Elle subsiste toujours veillant jalousement sur ce titre de gloire d’être l’une des plus anciennes églises de Paris. Évidemment, l’architecture intérieure est de style roman. Vous le reconnaissez aux murs épais ornés de très petites fenêtres. En revanche, les églises romanes sont d’habitude pourvues de lourdes voûtes en demi-cylindre, ce qui n’est pas le cas ici, car elles ont été construites plus tard.


<< 6 - Les petites rues...         8 - L’église du Sacre cœ... >>

Sommaire complet du dossier :