Les bâtiments nazis

Munich: promenade autour de la place royale

Les bâtiments nazis

Tournez maintenant le dos à la place et regardez la rue Arcis. Dans les immenses projets de Troost, il y eu également la construction de bâtiments à la gloire du parti nazi. Car contrairement à ce que nous pourrions penser, le siège du Parti Nazi ne déménagea pas pour Berlin, mais resta à Munich. Berlin était la capitale –disons… gouvernementale-, mais pas politique. Et de fait, les principaux bâtiments administratifs des nazis étaient groupés autour de la Arcisstrasse et nous allons en voir quelques-uns. Déplacez-vous sur la gauche dans la Arcisstrasse et arrêtez-vous devant le premier bâtiment qui porte le N°12. Il s’agit du conservatoire. Nous la voyons déjà d’ici.

Nous voici devant le N°12, devant le conservatoire. Nous pouvons dire que ce bâtiment est plutôt froid et peu accueillant. Regardez cet énorme bloc uniforme de couleur béton. Pas d’ornements ! Pas de dorures ! Et surtout pas de couleur.
Alors, première règle de l’esthétique du temps : la régularité. Voyez ici : nous avons trois étages superposés de fenêtres qui sont parfaitement alignées dans le sens horizontal, mais aussi vertical. Ensuite, 2e règle : pas ou presque pas de décoration. Regardons les 2 entrées : elles sont accentuées par 4 piliers de structure carrée. Nous disons accentuées et pas décorées. Car voyez ces piliers : ils portent une terrasse, mais sont dépourvus de chapiteaux. Et il n’y a pas d’autres décorations. Un tel bâtiment ne peut remonter qu’à l’époque hitlérienne : imposant, martial et solide ! Il fut édifié autour de 1935. Et de quoi s’agissait-il ? D’une administration peut être? Mais non ! Pas du tout ! Il s’agissait de la résidence d’Adolf Hitler où il séjournait lorsqu’il était à Munich. Autrefois, elle portait le délicat nom de Fürhrerbau – le bâtiment du führer. Dans la nuit du 30 septembre 1938 furent ratifiés ici les tristement célèbres accords de Munich. Chamberlain et Daladier respectivement premier ministre d’Angleterre et de France signèrent avec Mussolini et Hitler l’accord de rattachement des Sudètes au Reich Allemand. Les Sudètes étaient cette région du nord de la Tchécoslovaquie d’alors où vivait une forte minorité allemande. Mais comme chacun sait, cette trahison faite aux Tchécoslovaques n’empêcha pas la guerre qui éclata moins d’un an plus tard. Par la suite, le bâtiment survécut aux bombardements de la Seconde Guerre : c’est l’avantage du béton ! Il servit en 1945 comme lieu de rassemblement des œuvres d’art qui avaient été pillées dans toute l’Europe par Goering, Hitler et Goebbels. Désormais ces locaux abritent le conservatoire de musique de Munich.


<< 14 - La période nazie...         16 - Le siège du parti N... >>

Sommaire complet du dossier :