La place Wittelsbach

Munich: promenade autour de la place royale

La place Wittelsbach

Maintenant, retournons par le même chemin vers la place Karoline avec l’obélisque.

Êtes-vous de nouveau sur la Karolinenplatz ? Oui : alors, vous allez prendre la Brienner strasse sur votre droite. Ce n’est pas le tronçon de la Brienner Strasse que vous avez déjà descendu mais le tronçon de l’autre côté de la place Karoline. Ainsi, en laissant derrière vous l’obélisque et au loin la place royale, vous arrivez à un grand carrefour et continuez tout droit. Vous passez à côté de la place dite des victimes du national socialisme - en allemand Opfer des Nazionalsozialismus : vous verrez une grande flamme brûler sur votre droite. Nous vous y attendons. Cela représente environ 300 mètres.

Vous voyez la flamme ? Alors, continuez tout droit sur le même trottoir, celui de gauche donc. Vous apercevrez le café Luitpold sur le trottoir de droite, et passerez devant la station de métro. Continuez tout droit toujours dans la Brienner Strasse. Vous apercevrez alors sur votre gauche une place ornée au centre d’une statue équestre en bronze. Il s’agit de la place Wittelsbach où nous vous attendons. Cela fait environ 200/300 mètres encore.

Après la monumentalité du 19e siècle, après le style propre à la période nazie et après le postmodernisme du 21e siècle, nous avons de nouveau l’impression de nous retrouver dans le calme de l’Italie de la Renaissance. Au centre trône la statue équestre d’un personnage en armure et tout autour, nous ne voyons pour ainsi dire que des façades de palais peintes de différentes couleurs. Concentrons-nous sur la statue équestre. Que représente cette statue ? Un fier personnage recouvert d’une armure et dressé sur sa monture. Il lève la main droite pour donner des ordres ou indiquer un chemin. Et pour cause, ce personnage fut l’un des plus grands stratèges de l’histoire de la Bavière. Il s’agit du prince-électeur Maximilien premier. Si vous avez déjà suivi la promenade intitulée « Résidence », vous avez eu l’occasion de rencontrer souvent ce souverain. Mais permettez-nous quand même un léger rappel historique. Maximilien régna sur la Bavière de 1597 à 1651. Il est le fondateur de la puissance de la maison princière des Wittelsbach. A l’origine duc de Bavière, il fut élevé par l’empereur à la dignité de prince électeur, le plus haut titre germanique après celui de roi et naturellement d’empereur. L’empereur le remercia ainsi de l’aide apporté pour vaincre les protestants et la Bohème qui s’étaient révoltés en 1619. Immense stratège, Maximilien écrasa les troupes bohémiennes à la bataille de la Montagne Blanche dans la banlieue de Prague. Ensuite, ce grand prince fut le premier à transformer Munich en ville d’art. Il commanda par exemple la colonne de Marie devant la mairie et agrandit la résidence princière pour en faire un superbe palais de la Renaissance. La statue fut réalisée par l’un des plus grands sculpteurs du début du 19e siècle. Il s’agit de Bertel Thorwaldsen.


<< 19 - L’intérieur du pinak...         21 - Les Palais entourant... >>

Sommaire complet du dossier :