La cour du palais Médicis

Palais medicis et eglise san lorenzo

La cour du palais Médicis

Nous sommes dans la cour, qui est l’espace central dans un palais de la renaissance. C’est un peu comme une domus, une villa romaine, avec les pièces qui sont installées autour d’elles. A cette différence près que le palais Renaissance s’organise sur plusieurs étages.

Cette cour carrée joue le rôle de puits de lumière et d’aération. On voit de très beaux portiques de colonnes où on imagine bien les amis et courtisans rendrent hommage à la famille. Et puis voyez au-dessus : ce sont les fenêtres de l’étage noble. Derrière elles sont placées les pièces les plus spacieuses et les plus richement décorées. Au dessus encore, c’est l’attique, un étage de moindre hauteur, et qui servait de greniers et de logement aux domestiques. Et en fait, la cour a peu changé depuis le 15ème siècle, épargnée par les révoltes populaires et l’agrandissement du palais Riccardi. Ah, signalons aussi une ou deux personnes qui ont fréquentées ces lieux. Portez votre regard vers ces belles colonnes corinthiennes en pierre grise. Au-dessus, vous pouvez voir en alternance le blason familial et des médaillons, qui sont des copies d’antique. Ils ont été réalisés par celui qu’on appelait alors le vieux Bertoldo. Il était chargé de la restauration et de la conservation des antiques des collections Médicis. On dirait aujourd’hui qu’il était conservateur du musée Médicis. Bon, Bertoldo n’est pas un personnage de 1er plan, mais quand même il fut l’élève de Donatello, ce grand sculpteur du début de la renaissance. Mais surtout, son grand talent est d’avoir transmis ce savoir-faire à un adolescent brillant qui s’initia à la sculpture dans ces lieux. Il s’agit de Michel Ange. Et en plus, dans ce même lieu, le jeune Michel Ange enrichit aussi sa compréhension du monde. Traité presque à l’égal d’un fils dans ce palais, il eut la chance de fréquenter les humanistes comme le Politien, Marsile Ficin et pic de la Mirandole.


<< 5 - Le jardin et la cour...         7 - La chapelle du palai... >>

Sommaire complet du dossier :