Les œuvres de Donatello

Palais medicis et eglise san lorenzo

Les œuvres de Donatello

Et maintenant, portez votre regard sur la partie haute de cette salle dans laquelle nous nous trouvons : plusieurs éléments vont retenir notre attention : vous remarquez que les blasons portent 8 palle: c’est le nombre choisi par Cosme. Et ce chiffre 8, on le retrouve dans les médaillons. Il y en a 8 aussi. Découvrons les contenus de ces médaillons. Regardez les 4 plus grands : ils illustrent 4 épisodes de la vie de saint Jean, le patron de Giovanni di Bicci –Jean en Français- . Alors, quand nous faisons face à l’entrée, regardons le gros médaillon à notre droite : c’est la résurrection de Drusiana. Vous le voyez ?? Bien, maintenant, nous allons les regarder en allant toujours vers la gauche. Ainsi le suivant à gauche est « Saint jean à Patmos », puis le gros médaillon suivant encore à gauche est bien sûr le « martyre de St jean ». Et enfin, le dernier est « l’ascension de St Jean ».
Ensuite, voyez les 4 médaillons les plus petits qui se trouvent entre les gros médaillons. Nous voyons 4 personnages vus de 3 quarts et de profil devant leurs bureaux, drapés de leur manteau de manière fort réaliste. Regardez-les. Qui sont-ils ? Avez-vous une idée ? Nous vous aidons : vous voyez qu’à chaque fois ils sont accompagnés soit d’un animal soit d’un ange. Oui, ce sont en effet les 4 évangélistes, chacun identifiable par son attribut. Voyez par exemple le médaillon compris entre « l’ascension de St Jean » et « le martyre de St Jean ». Vous y êtes ? On voit un aigle : c’est donc St Jean. Et si nous continuons en regardant vers la gauche, le suivant est donc St Luc –reconnaissable à son taureau. Puis –à gauche toujours-vient un lion, c’est donc St Marc et enfin nous reconnaissons l’ange pour Matthieu. Alors pourquoi ces symboles nous direz vous ? Et bien tout simplement car il aurait été impossible pour les fidèles de reconnaître les évangélistes de loin. Surtout qu’ils sont le plus souvent tous vêtus de la même manière. Maintenant, regardez en haut des murs : il coure une frise au fond bleu composée de petits médaillons abritant des chérubins joufflus, alternativement rose et bleu. Et maintenant, face à l’entrée, vous voyez une petite chapelle intérieure. Approchez-vous-en. De part et d’autre de cet espace, il y a 2 pans de mur chargés de décoration. Il y en a en hauteur et aussi sur les portes. Portez à présent votre attention sur la porte de gauche. En haut et en relief : on y voit 2 personnages. A gauche, c’est Saint-Etienne. Il est représenté avec, sur le front, une pierre qui rappelle sa lapidation. Regardez à droite à présent : nous voyons saint Laurent. On le reconnaît au gril sur lequel il fut martyrisé. Prenez le temps de regarder ces œuvres de Donatello. Ces sculptures sont révélatrices de sa recherche incessante à traduire l’expression des sentiments et du mouvement. Notez l’animation qu’il y règne, les expressions gestuelles des personnages.


<< 17 - La vieille sacristie...         19 - La coupole et ses co... >>

Sommaire complet du dossier :