La coupole et ses couleurs radieuses

Palais medicis et eglise san lorenzo

La coupole et ses couleurs radieuses

Puis, approchez-vous de la chapelle pour regarder la coupole avec ses couleurs gaies dont ce très beau bleu.

Elle a été peinte à la fresque. Levez les yeux : que voyez-vous ? Pas facile à deviner, mais en fait, il s’agit des planètes et des constellations qui sont incarnées par des dieux païens. Et figurez vous que, plus précisément, cela représente la position des étoiles dans le ciel de Florence, entre le 22 juin et le 22 juillet. Pour certains, il pourrait s’agir de la nuit du 16 juillet 1422, date de naissance du fils aîné de Cosme, Pierre le goutteux. Une charmante intention pour accueillir son fils. Alors, disons-le tout de suite, d’un point de vue artistique, elle n’offre pas un grand intérêt. Mais revenons dans le contexte de l’époque : au lieu de représenter un saint, ou la vierge ou Jésus, on représente une observation de la nature. Une observation scientifique qui plus est. Et ainsi, on voit bien ce que veut dire la Renaissance. Le sens de l’observation, première étape de toute science, et la raison revendiquent leur autonomie par rapport à l’église. Tout cela illustre bien l’importance de la culture humaniste à la cour des médicis.


<< 18 - Les œuvres de Donate...         20 - La 1ère sculpture mo... >>

Sommaire complet du dossier :