La salle froide des thermes, la salle n°9

Paris : le musee de cluny

La salle froide des thermes, la salle n°9

Vous pouvez vous diriger vers la salle 9. En sortant de la salle 8, tournez à droite et pénétrez dans la salle froide des thermes.
Nous voici maintenant au cœur des anciens thermes romains. Évoquons donc maintenant en quelques mots Lutèce, autrement dit Paris, sous l'antiquité. C'est sur le flanc de la montagne Sainte-Geneviève que se développa la ville romaine de Lutèce. Le forum, centre municipal, était situé à peu de distance d'ici, sous l'actuelle rue Soufflot. Trois ensembles de thermes furent édifiés et c'est à l'emplacement du plus vaste que vous vous trouvez : l'architecte avait prévu un édifice de plus de 100 mètres de long bordé de boutiques et de logements. Sous le boulevard Saint-Michel se trouvaient les salles des bains tièdes et chauds alimentés en eau par l'aqueduc d'Arcueil. Seul le frigidarium -ou salle froide- est parvenu jusqu'à aujourd'hui dans un bon état de conservation. Le bassin proprement dit n'occupait que le fond de la pièce. Sur les côtés, les baigneurs pouvaient rester des heures pour se livrer aux plaisirs de la conversation. Les murs de plus de 14 mètres étaient à l'origine recouverts de crépis polychromes disparus depuis. Par contre, des décors sculptés sont encore en place: remarquez notamment, au-dessus du bassin, la présence, sur la retombée des voûtes, de consoles en forme de proues de navires rappelant que ces thermes furent sans doute financés par la puissante corporation des bateliers parisiens qui s'étaient spécialisés dans le commerce fluvial. Regardez aussi les gros blocs de pierre, qui sont présentés sur des socles au fond de la salle. Ils faisaient partie d'un haut pilier érigé en l'honneur de Jupiter au début du 1er siècle. Ils ont été découverts au 17e siècle sous Notre Dame. Associant des représentations de divinités gauloises et romaines, ils traduisent au mieux l'harmonie qui régnait à Lutèce où cohabitaient sans heurts apparents des populations d'origines très diverses.


<< 8 - La salle nº 8 ...         10 - La salle N°10... >>

Sommaire complet du dossier :