Vers la bibliotheque municipale

Perspective nevski - 2eme partie, du gostini dvor a la fontanka en passant par la place ostrovski et la rue rossi

Vers la bibliotheque municipale

Achevons notre promenade dans la galerie du Gostini Dvor et rejoignons l'escalier qui se trouve devant nous au bout de la galerie, à droite dans l'angle du bâtiment.

Là encore, vous pourrez admirer l'aménagement luxueux de cet escalier qui permet de descendre sur la Nevski Prospect. Mais avant de descendre, nous vous conseillons d’aller vous promener au-delà de l'escalier dans la galerie du Gostini Dvor qui longe la rue latérale, la rue Sadovaïa qui coupe la Nevski Prospect. Et vous verrez que, plus on s'enfonce loin de la Perspective, plus on s'éloigne de cette ambiance luxueuse: les magasins et les produits offerts ne sont plus du tout les mêmes et s'adressent à une population plus modeste. Promenez-vous dans ces galeries puis on se retrouve en bas de l'escalier, à l'extérieur du bâtiment.

Nous sommes à nouveau dans la Pespective Nevski et nous avons le Gostini Dvor à notre droite. Devant nous, c’est la rue Sadovaïa qui coupe la Nevski Prospect. Nous allons maintenant rejoindre la Place Ostrovski qui donne sur l'avenue, et au centre de laquelle se trouve une imposante statue de Catherine 2. Pour rejoindre cette place, traversons la rue Sadovaia et avançons tout droit le long de la Nevski Prospect puis longeons jusqu'au bout le bâtiment gris qui est dans le prolongement de la galerie marchande. La place Ostrovski est un square ombragé par des arbres et parcouru par des allées sableuses. Nous vous donnons rendez-vous sur cette place, au pied de la statue de Catherine 2 qui en marque le centre.
La place se trouve donc juste après ce bâtiment gris qui n’est autre que la bibliothèque municipale, la bibliothèque Saltikov-Chtchédrine du nom d’un écrivain russe. Ce qui la rend particulièrement intéressante aujourd'hui, c'est qu'elle contient la bibliothèque de Voltaire (Autrefois il y avait même celle de Diderot mais elle a disparu). Et comment cela me direz-vous ? Vols, détournement de biens, butins de guerre ? Pas du tout. Cela remonte à l'époque de Catherine 2. En effet, l'impératrice, qui était très cultivée et correspondait avec des philosophes français avant même de devenir impératrice, rêvait de faire de son pays le lieu d'une communauté de penseurs éclairés comme en France, pays de ceux qu'on appelait « les Lumières ». Et sachant Voltaire gêné financièrement, elle lui a proposé de lui acheter sa bibliothèque en "viager" en quelque sorte, puisqu'elle s'engageait à ne rien toucher de cette bibliothèque tant que Voltaire vivrait. Proposition que Voltaire s'est empressé d'accepter. Et ce qui fut dit fut fait. Si Voltaire n'est jamais venu en Russie, Diderot, lui, a passé 6 mois à Saint-Pétersbourg. Il logeait en ville et rencontrait très régulièrement l'impératrice pour discutée de son Nakaz ou projet de gouvernement qu'elle avait elle-même écrit. Elle a fini par acquérir une partie de la bibliothèque de ce philosophe toujours dans le double but d'aider financièrement le bénéficiaire et de doter son pays d'instruments, témoins de l'existence d'une pensée humaniste dans son pays. Ces 2 bibliothèques se sont longtemps trouvées dans le palais de l'Ermitage. C'est en 1861 que ces joyaux littéraires ont été installés dans la bibliothèque publique qui est devant vous. Cette bibliothèque conserve aussi, parmi d'autres, un joyau de la culture russe : l'évangéliaire d'Ostromir, un manuscrit réalisé à Novgorod au 11è siècle, et qui est jusqu'à aujourd'hui le plus ancien écrit russe daté. Cette bibliothèque publique est née à la mort de l'impératrice et n'a cependant été inaugurée qu'en 1814 sous Alexandre 1er.
En tout cas, la création de cette bibliothèque publique illustre une évolution socioculturelle importante : quand les loisirs quittent le palais pour gagner la ville. Rappelons que la 1ère bibliothèque publique de Saint-Pétersbourg date de Pierre 1er puisque celui-ci, toujours précurseur, avait ouvert la sienne à tous les vents dès 1718.


<< 6 - Le bâtiment à façade...         8 - La place Ostrovski... >>

Sommaire complet du dossier :