L’œuvre de Robert Rauschenberg

Potsdamer platz

L’œuvre de Robert Rauschenberg

Et maintenant, regardez au milieu du bassin : vous voyez deux bicyclettes. Elles sont dues à l’un des plus grands sculpteurs américains du 20e siècle : Robert Rauschenberg. Cette œuvre porte le titre de « Riding Byke » et est en réalité constituée de néon rose et bleu dessinant des vélos. Ce type d’œuvre appartient au courant dit « Combines », qui est apparu dans les années 1950. Parlons d’abord de Rauschenberg puis de ce courant.

Robert Rauschenberg est né en 1925 dans le Texas. Après la Guerre, il entreprend des études d’art plastique à Paris. Et dans les années 1950, il invente des formes nouvelles surnommées « Combine Painting ». Il s’agit de collages assemblant des photographies, des coupures de journaux et des dessins abstraits. Il est l’un des créateurs du courant Pop art pour art populaire. Que font les artistes de ce mouvement : et bien, ils utilisent des objets de la vie quotidienne : ils les assemblent ou les incorporent dans leurs œuvres ou les transforment en sculptures comme ici les 2 bicyclettes. Le but est de forcer les gens à jeter un regard nouveau sur la société de consommation. Andy Warhol par exemple fera des peintures en multipliant tout simplement une bouteille de Coca-Cola ou un sachet de soupe.

Notons que Rauschenberg était fasciné par les machines de Tinguely avec lequel il était lié d’amitié. Et plus tard dans notre visite, nous verrons une de ces œuvres bizarres de Tinguely et comprendrons mieux pourquoi elles fascinaient Rauschenberg.


<< 5 - La célèbre maison de...         7 - Le bâtiment de Daiml... >>

Sommaire complet du dossier :