La Banque populaire de Berlin

Potsdamer platz

La Banque populaire de Berlin

Nous sommes à l’angle de la Reichpietschufer et de la Linkstrasse. Tournons le dos à la circulation sur la rue Reichspietschufer et restons sur son trottoir. Nous voyons devant nous un bâtiment précédé d’un bassin planté de joncs.

Quel gigantisme ! Il s’agit du nouveau siège de la Banque populaire de Berlin (la Berliner Volksbank). Admirons cette succession de passerelles métalliques reliant, à plusieurs mètres de hauteur, les 2 immeubles jumeaux parallèles ornés de bandes marron clair et marron foncé. Cela les distingue des autres ensembles oranges-ocres que nous avons déjà croisés.
Entre les immeubles, ce bassin et les arbres plantés forment comme un jardin intérieur. Ne trouvez vous pas que la succession des 5 passerelles percées de 3 rangées superposées de fenêtres est une véritable prouesse technique ? En plus, elle offre un rythme magnifique à cette architecture.

Ce jardin enfermé, la présence de l’eau et les structures décoratives de pierre doivent vous faire penser aux jardins Zen. Et bien en effet, l’architecte de ce complexe est le Japonais Arata Isozaki. Il utilise de nombreuses influences comme la Secession Viennoise du début du 20e siècle ou l’architecture traditionnelle japonaise comme pour cette banque. Isozaki est très attentif aux détails, aux formes géométriques simples qui créent un système structural clair. Les masses sont juxtaposées et alignées comme les 5 passerelles que vous voyez. Il apprécie particulièrement les cours, les espaces ouverts et les courbes.


<< 8 - La rue Reichspietsch...         10 - Le complexe architec... >>

Sommaire complet du dossier :