Le panorama de la place

Potsdamer platz

Le panorama de la place

Retournons-nous maintenant pour embrasser du regard l’ensemble de la place. Devant nous, il y a une grande diversité de formes géométriques ! Et pourtant, il semble se détacher une certaine harmonie grâce à l’emploi sur tous les bâtiments du même revêtement de terre cuite. Et étant donné revêtement orange, nous nous doutons de qui peut être l’architecte de cet ensemble. Vous l’avez deviné ? Oui, bravo : c’est en effet encore Renzo Piano. Regardons sur notre droite : nous avons l’angle du centre Debis par lequel nous sommes arrivés. En face de lui, au début de la Eichhornstrasse, nous voyons un immeuble circulaire dominé par le sigle IMAX. Il s’agit d’un cinéma panoramique. La salle de projection circulaire est munie d’un écran de 550m2. Maintenant, regardons à gauche de l’Imax : nous avons désormais deux blocs d’immeubles similaires, encore une fois recouverts de terre cuite rouge. Ils renferment des bureaux et des appartements.

L’immeuble de gauche forme une courbe pour suivre le tracé de la rue plantée d’arbres juste devant vous. Il s’agit de la Alte potsdamer Strasse. Elle reprend le tracé d’une rue qui se trouvait à cet emplacement avant la guerre.

De l’autre côté de cette rue, sur le trottoir de gauche donc, nous voyons un immeuble régulier dominé par les tons bruns. Sur son toit plat, nous pouvons lire le sigle HYATT en grandes lettres bleues. Eh oui, il s’agit encore d’un hôtel 5 étoiles appartenant à la chaîne américaine du même nom. Par sa couleur, due au revêtement de pierre calcaire et par sa régularité, il se distingue des autres constructions de la place. Et nous devinons qu’il n’est en effet plus signé par Reno Piano. Et c’est le cas, il est de José Rafael Moneo, le plus célèbre architecte espagnol.  Inauguré en 1996, il possède 325 chambres, 15 suites et un espace de jogging directement sur le toit.


<< 12 - L’œuvre de l’artiste...         14 - L’Alte Potsdamer str... >>

Sommaire complet du dossier :