Le Forum culturel

Potsdamer platz

Le Forum culturel

Et maintenant, tournons-nous pour observer l’ensemble disparate situé derrière nous au fond de l’esplanade. Nous voyons au centre un bâtiment bas, de couleur blanche, avec de grandes baies vitrées. Il est encadré à gauche et à droite par une aile en briques. Toutes ces constructions ont des hauteurs différentes. Par exemple, regardons celui de gauche : il est en contrebas, tandis que celui du centre est au bout de l’esplanade. En fait, le projet est très disparate tout simplement, car la construction s’étendit sur presque 40 ans. Il s’agit du Forum culturel : Kulturforum.

Le KulturForum renferme la bibliothèque d’histoire de l’Art, le cabinet des arts graphiques, le musée des arts décoratifs et le musée de peinture ancienne, en allemand Gemäldegalerie. Tous les grands maîtres de la peinture occidentale y sont représentés tel Rubens, Van Eyck, Dürer, Poussin, Botticelli, Caravage, et tant d’autres. La collection est fabuleuse et admirablement présentée. Nous vous invitons chaleureusement à la découvrir plus tard, et bien sûr, nous vous proposons de le faire avec nous, avec une visite qui vous tracera l’itinéraire de découverte idéal à l’intérieur de cette profusion de chefs-d'œuvre. Mais le musée des arts décoratifs est aussi fascinant. Il renferme des objets de mobilier depuis le Moyen Age jusqu’à nos jours.
L’idée d’un forum culturel à cet emplacement avait naturellement un arrière-plan politique. A l’emplacement du terrain bombardé et à proximité du no man’s land, les autorités de Berlin Ouest rêvaient d’un centre muséographique et culturel pour l’ensemble de Berlin. Dès 1946, Hans Scharoun avait dessiné un plan collectif qui fut sans cesse modifié. Finalement en 1956, le sénat décida de construire ici la salle de concert de la Philharmonie. Pour produire un « effet de masse » dirions-nous, en bref pour impressionner, il fallait rajouter d’autres offres culturelles. Et en 1962, la direction des musées de Berlin et le sénat décidèrent de présenter ici, dans de nouveaux bâtiments, les collections d’art entreposées à l’ouest. En 1968, suite à un concours d’architecture, le plan de Rolf Gutbrod décrocha le prix. Gutbrod prévoyait 4 musées liés par une entrée commune et précédés d’une place en pente en direction de l’église Mathieu. Mais pour des raisons de financement, les travaux ne commencèrent qu’en 1978 et le musée des arts décoratifs, situé à droite de la Place, ouvrit seulement en 1985. Cela dit, entre-temps, les goûts avaient changé et rapidement le bâtiment fut critiqué. Car, à l’opposé des musées construits à cette époque dans les grandes villes d’Europe, celui de Berlin possédait un aspect extérieur peu accueillant et était situé trop loin du centre. Gutbrod se retira et les travaux furent stoppés. Un nouvel architecte fut appelé.

Dans les années 1990 furent alors construites la Galerie de peinture et la bibliothèque. Mais, à ce moment, la direction dut faire face à un énorme problème : la réunification ! Le chantier était très avancé, mais à l’est, sur l’île des musées, se trouvaient les collections de Berlin Est entreposées au musée Bode qui était l’ancienne galerie de peinture d’avant la seconde Guerre mondiale. Les collections étaient suffisamment riches pour qu’un 2e musée de peinture coexiste avec celui-ci. Mais, d’un autre coté, les collections étaient très complémentaires et ne demandaient qu’à être réunifiées elles aussi. Et, après de longues discussions, c’est le deuxième point de vue qui l’emporta. Il fut donc décidé de rassembler toutes les peintures dans le nouveau bâtiment et ainsi de réunir dans le forum culturel tous les arts européens : peinture, littérature, musique et arts décoratifs.


<< 19 - Le panorama de la Ma...         21 - Le bâtiment de Mies ... >>

Sommaire complet du dossier :