Le Point de vue sur le Danube

Promenade a pest du marche central a la place vörösmarty

Le Point de vue sur le Danube

Maintenant, continuons à nous éloigner de l’église Paroissiale de la Cité,et empruntons, depuis le jardin archéologique, la rue Apaczai Cseres Janos (doncA. C. J. utca). Vous verrez que cette rue est presque parallèle aux quais du Danube, et est séparée d’eux, du côté gauche par un petit jardin, qui est en fait la place Petöffi (Petöffi ter). Il est orné d’une statue de bronze du poète Sandor petöffi.. Nous vous donnons rendez-vous devant la statue.

Voilà : Petöffi, dont nous avons parlé tout à l’heure devant le Musée National, et dont le musée de la Littérature hongroise porte le nom, est représenté ici en train de réciter son poème « Debout, Magyars », véritable chant de ralliement des Hongrois lors de la révolution de 1848, et dans la guerre d’Indépendance contre l’Autriche, qui l’a suivie.
Petöffi meurt fin juillet 1849, dans l’une des dernières batailles de cette guerre, perdue par les Hongrois, et qui sera suivie d’une répression implacable.

La statue est aussi un lieu important dans l’histoire moderne de la Hongrie : c’est devant elle qu’a eu lieu l’une des 1eres manifestations de la révolution de 1956, dirigée cette fois, contre l’occupation soviétique , et contre le régime communiste. Et qui elle-même a été écrasée par l’armée rouge, et suivie d’une impitoyable répression. Maintenant, regardons en direction du Danube

Le point de vue est assez différent de celui que nous avons eu près du Pont de la Liberté. Tout d’abord, à gauche, nous voyons le Pont Elisabeth, sous un meilleur angle que celui que nous avions tout à l’heure. Un pont moderne construit après la 2e guerre mondiale, pour remplacer le pont métallique, détruit en 1945, qui portait le même nom, et qui était le pendant du Pont de La Liberté (ex pont François-Joseph).
Mais au fait, quelle Elisabeth ? Eh bien, l’impératrice Elisabeth, autrement dit Sissi, épouse de l’empereur François-Joseph, et très aimée des Hongrois, dont elle avait appris la langue.
Et à droite, le prochain pont sur le fleuve ? C’est le pont des Chaînes, le tout 1er pont suspendu construit à Budapest, avec le concours d’ingénieurs anglais. Il s’agit du 1er pont en dur de Budapest d’ailleurs (auparavant, il y avait un pont de bateaux), et il date des années 1840 .

Et sur la colline, avant le pont des Chaînes, quel est ce vaste bâtiment dont la partie centrale et surmontée d’un dôme ? Eh bien c’est le Château ou palais Royal, aujourd’hui le siège de 3 musées et de la bibliothèque nationale hongroise. Et cette colline est le « mont » du Château, Varhegy en hongrois ; le château signifiant non seulement le château-royal , mais tout le quartier, à l’origine fortifié, qui se trouve au sommet de la colline.
De ce quartier on voit surtout le clocher et la flèche de la plus grande église, l’église Mathias, que l’on appelle aussi l’église du Couronnement.(le Palais-Royal et l’église Mathias figurent dans notre promenade à Buda n°2).


<< 16 - La forteresse romain...         18 - L’Église orthodoxe g... >>

Sommaire complet du dossier :