La Place du Dôme

Promenade a san gimignano

La Place du Dôme

Poursuivons à présent notre promenade par la découverte de la place suivante, la Place du Duomo. L'accès se trouve à droite des tours jumelles que nous venons d'évoquer.

Nous voici sur la "Piazza Del Duomo", autrement dit sur la Place du Dôme ou de la Cathédrale. Avec ses 7 tours qui l'encadrent, c’est la plus majestueuse des places de San Gimignano, mais c’est aussi la plus importante. Pourquoi ? parce qu'elle regroupe les pouvoirs religieux, politique et aristocratique au sein d'un même lieu. Positionnons-nous face à la cathédrale et admirons cet espace harmonieux.

Que voyons-nous sur cette place ? Déjà, face à nous, la cathédrale fortement surélevée par rapport à la place. Ensuite, à notre gauche, nous avons le Palais communal et le Portique du Peuple. Derrière nous, c’est le Palais du Podestat ; et à droite, ce sont les tours jumelles de la famille Salvucci.

Maintenant, tournons le dos à la cathédrale. Ça y est ? Alors observons tout d'abord le Palais Du Podestat. Regardons comme il est austère, sans décoration ou presque. Car élevons nos yeux vers le haut. Que voyons-nous en dessous des créneaux ? Quelques frises géométriques en brique. Edifié au début du 13ème siècle, ce palais est pourvu d'une loggia, cette grande arcade ouverte sur la place, et, de la fameuse tour appelée la Rogneuse. Elle est haute de 51 mètres, et nul ne devait dépasser ! Et pourtant, c’est ce que tous firent ! Juste à gauche, il y a le palais Chiggi et sa tour, élégant dans sa simplicité. Mais revenons à ce palais et à ce podestat. Mais qui était LE podestat ? Ce personnage fut le chef du gouvernement de la cité. Cette fonction fut créée en 1199, et elle correspond à la mise en place d'un gouvernement démocratique, comme cela se fit à la même période dans toutes les villes toscanes. Le gouvernement se compose alors du podestat, d'un consul, membre d'une grande famille de la cité, sorte de premier ministre, et de deux conseils gouvernementaux ayant de droit un pouvoir de délibération : le Conseil secret composé de 50 membres et le Conseil public accueillant plus de membres, qui appartenaient tous aux familles aristocratiques. Mais le podestat est, comme à Florence, une curiosité italienne. Pourquoi cela ? Parce que le podestat n'est ni un élu, ni un citoyen de la ville. Dans l'esprit de la démocratie médiévale et afin de mieux arbitrer les différends des familles, le chef du gouvernement ne pouvait pas être un partisan d'une faction ; il devait être neutre, donc étranger. Et pour empêcher qu'il ne soit corrompu, il ne devait accepter ni cadeaux, ni dîners et n'était invité à la fonction que pour une seule année. Et même, vers la fin du 13ème siècle, il le sera seulement pour 6 mois, non renouvelable. Reclus dans son palais, il est uniquement accompagné d'un juge, d'un notaire et de gardes appelés sbires. Et pourtant, de nombreux habitants de la cité furent podestats ... comment ? Tout simplement en l'étant ailleurs, dans d'autres villes ayant mis en place le même type de gouvernement ! Et comme dans toutes ces cités, le podestat et le gouvernement nécessitèrent la construction d'un palais. Ce qui fut donc fait à San Gimignano.


<< 8 - Les 2 tours de la fa...         10 - Le Palais du gouvern... >>

Sommaire complet du dossier :