Les Bustes sculptés de la cathédrale

Promenade au chateau de prague

Les Bustes sculptés de la cathédrale

Mais les innovations de Peter Parler ne s'arrêtent pas à l'architecture : la sculpture est aussi son domaine. L'innovation se trouve cette fois dans la galerie ouverte qui se trouve entre les arcades et les fenêtres hautes, donc au deuxième étage. Et c'est encore une première, Peter Parler installe des bustes sculptés de personnages de son époque : 21 bustes en tout parmi lesquels on trouve Charles 4 en personne, ses 4 épouses successives, les dignitaires de l'Eglise. Bref, l'élite du royaume. L'emplacement de ces bustes rend leur observation difficile, mais si nous nous décalons complètement vers la droite de la nef, sous les arcades et que nous regardons la partie gauche de la galerie nous pourrons vaguement les apercevoir. Cela dit, tous les gens qui assistaient aux messes, même s’ils ne pouvaient pas les voir, savaient quels bustes étaient là. D’une certaine manière, cela voulait dire que tous les grands du royaume ne faisaient qu’un avec l’église et veillaient symboliquement sur les messes.
Donc, allons vers ce côté droit de la nef d’où nous pourrons mieux voir les bustes.

Mais ce qu'il faut surtout retenir, c'est que ces bustes représentent des contemporains, ce qui est rare à cette époque dans une église et que le sculpteur ne les a pas idéalisés : ce sont donc des portraits. En fait, ils sont à classer parmi les premiers portraits de l'histoire de l'art occidental !
En 1378, Charles 4 s'éteint, en 1399 c'est au tour de Peter Parler. La disparition de ces deux personnalités d'exception sonne à la fois l'entrée de la Bohême dans une période de crise, avec la révolte hussite, et l'arrêt des travaux importants dans la cathédrale jusqu'à la fin du 19e siècle.


<< 10 - Peter Parler, l’arch...         12 - Le vitrail de la cat... >>

Sommaire complet du dossier :