La Porte Dorée

Promenade au chateau de prague

La Porte Dorée

La visite de la cathédrale s'achève avec cette chapelle. Pour rejoindre la troisième cour, juste après la chapelle Venceslas, tournez à gauche en direction de la porte sud, connue aussi sous le nom de Porte Dorée. Nous sommes revenus maintenant dans la troisième cour.
Avançons-nous au centre de la place et regardons vers la Porte Dorée. Cette "Porte Dorée" est aussi appelée la "Porte Sud". Durant près de 600 ans, cette Porte fut l'entrée principale de Saint-Guy. Elle est accolée à la grosse tour centrale qui fut élevée par Peter Parler. Son nom est lié au fond rouge et or des mosaïques qui décorent son tympan. Elle a été restaurée ces dernières années. Regardons au niveau de la mosaïque. La composition est partagée en trois parties, comme les tableaux de cette époque, les triptyques. Le thème en est le Jugement dernier.
A gauche, nous voyons les humains qui meurent ou qui sont morts et qui sont mis en bière. Au centre, on voit le Christ-Juge qui trône et sépare d'un geste les élus, à sa droite, des damnés, à sa gauche. Juste en dessous, un cortège composé des six saints de la Bohême regarde vers le Christ. Plus bas encore, deux donateurs sont en prière. A gauche, c'est encore Charles 4 et à droite son épouse, Elisabeth de Poméranie.
La seconde partie du décor, celle qui se trouve à droite, est consacrée à la représentation de l'Enfer. Les flammes consument les condamnés au supplice. Enfin, la troisième, complètement à gauche, évoque les élus sous l'aspect de défunts qui sortent de leur cercueil pour rejoindre le Paradis.
Cette mosaïque est un témoignage important pour l'histoire de l'art. Car elle imite peut-être une autre mosaïque réalisée par Giotto à la Basilique du Latran, à Rome, au début du 14e siècle dont le thème était le Jugement dernier, mais qui n'existe plus.

Ainsi s'achève notre première visite consacrée au Château de Prague. Pour prendre le souffle, nous vous conseillons de descendre vers les jardins qui longent le Château de Prague juste en contre-bas. Pour cela, prenez l'escalier couvert d'un toit plat qui se trouve en face de la Porte Dorée, de l'autre côté de la cour. On rapporte que cet escalier permettait à Tomas Masaryk, le premier président de la République de Tchécoslovaquie, une petite promenade de temps en temps. Il est vrai que l'on appelle ces jardins : les Jardins du Paradis !


<< 17 - La Chapelle Vencesla...         

Sommaire complet du dossier :