Le Stock Exchange

Promenade au coeur de la city

Le Stock Exchange

Nous allons maintenant vers le Royal Exchange. L’esplanade et l’église Ste Hélène Bishopsgate sont dans notre dos. Prenons la rue Bishopgate, où nous sommes, vers la gauche et traversons-là au 1er feu pour prendre la rue « Threadneedle street » en face de nous.

Nous sommes maintenant sur Threadneeddle;
Dans cette rue, à droite aussi bien qu’à gauche, tous les immeubles que nous voyons abritent des banques ou des bureaux en relation avec la Banque. A notre droite, nous remarquons la Royal bank of Scotland. Longeons là sur notre droite et continuons Threadneedle sur 200 m environ jusqu’au carrefour avec Old broad Street.

Traversons Old broad Street en restant sur le trottoir de droite de Threadneeddle street.

À ce croisement, nous voyons à droite, l’emplacement de l'ancien Stock Exchange. C’est ce grand immeuble tout à fait contemporain et assez horrible qui domine le pâté de maisons du haut de ses 24 étages.
Cela dit, parlons un instant de l’institution : jusque 2004, le célèbre London Stock Exchange occupait tout le pâté de maison entre Threadneeddle, Old Broad et Throgmorton. Cette haute tour de béton abritait la salle de transactions, qu'on appelle the Floor ou Parquet, en français la corbeille.
L’histoire de la Bourse commence à Bruges au 15e siècle. Les mots français de Bourse et allemand Börse dérivent du nom de la famille Van der Bürse dont l’hôtel, situé à Bruges, a servi au 15e siècle de lieu de rencontre aux commerçants et est devenu le symbole d’un marché de capitaux et d’une Bourse de marchandises. Les Anglais eux ont préféré parler d’échange, mettant l’accent sur la fonction et l’activité de l’organisme.
L’histoire des Bourses reflète celle du capitalisme financier puis industriel des grands pays.
C’est à Anvers qu’a été publié pour la première fois, en 1592, l’équivalent d’une cote. C’était la liste des cours pratiqués pendant une séance d’activité.A Londres, la 1re bourse naît dans un café, le Jonathan coffe house à l'extrême fin du 17e siècle;

Le prodigieux essor qui a suivi la révolution industrielle du 19e a fait la fortune de la Bourse de Londres, le London Stock Exchange. Plus de 800 sociétés sont cotées sur le marché. Supplantée après la Première Guerre mondiale par celle de New York (Wall Street) et depuis la reconstruction du Japon par celle de Tokyo, elle n’en demeure pas moins la première place européenne, loin devant Paris ou Francfort. Il ne faut pas confondre le Royal Exchange qui fut la 1re bourse du commerce de Londres et le London Stock Exchange qui est la bourse des valeurs.
Parlons du Royal exchange justement.


<< 11 - L’Eglise Saint Helen...         13 - Le Royal exchange... >>

Sommaire complet du dossier :