Le Royal exchange

Promenade au coeur de la city

Le Royal exchange

Et maintenant, traversons Threadneedle street pour passer sur la petite place de l’autre coté de la rue sous la statue de George Peabody.

La statue de George Peabody se dresse au-dessus de nous. Ce sont ses qualités de banquier et de philanthrope américain qui lui valent cet emplacement de prestige. Il fonda en 1843 le «Peabody Education fund » qui permit de développer l'instruction primaire dans les États du Sud américain.Avançons sur la place, et allons vers l’entrée du Royal Exchange sur notre droite. Vous ne pouvez pas le louper : il est surmonté d’une haute tour qui abrite une horloge.

L'actuel bâtiment du Royal Exchange date de 1838. Les activités boursières se sont arrêtées ici à la veille de la guerre en 1939. C’est maintenant une galerie marchande prestigieuse. 
Entrons par la grande porte monumentale dans ce bâtiment symbole de la gloire commerciale de l’Angleterre.

Puis continuons en face en poussant toutes les portes devant nous pour arriver dans l’atrium du bâtiment. 

Cette cour intérieure a été couverte pour permettre l’installation de boutiques de mode de luxe : Prada, Todd’s et des boutiques du joaillier Tiffany’s en font un des hauts lieux du luxe et de la mode à Londres. Nous remarquons toujours cette architecture monumentale et sévère qui utilise dans son vocabulaire architectural des éléments des temples antiques comme les frontons, les colonnes aux lourds chapiteaux ; la blancheur marmoréenne de la pierre ajoute une note somptueuse à cet ensemble. Prenez le temps d’admirer les vitrines. Puis retrouvons-nous dehors, c’est exactement à l’opposé du lieu par lequel nous sommes entrés.

Cette colonnade qui sert de porche est donc l’entrée officielle de l’ancien Royal Exchange. Traité comme un temple antique, avec ses colonnes surmontées d’un fronton triangulaire, c'est l'application littérale du style néo classique qui copie l'antiquité. Elle montre aussi l’état d’esprit des londoniens des années victoriennes. On entrait dans cette Bourse- temple par la volée de marches qui se trouve devant nous tout comme les anciens montaient vénérer leur dieu dans le temple érigé sur un podium. Ici, le Commerce est réellement le dieu vénéré. Et maintenant, depuis la colonnade, regardons la petite place en bas. Et il faut reconnaître que le Royal Exchange, par ses proportions monumentales, impose un caractère sévère et très sérieux à la petite place triangulaire qui se trouve devant nous, au bas des marches.

Et d’ailleurs, en bas des marches, retournons-nous et regardons le fronton. Que voyons-nous ? Et bien, le Dieu du commerce entouré par des commerçants à l’œuvre, comme des fidèles en dévotion. Et sinon, cette place, quelle est-elle ? et bien, c’est, peut-être, la plus célèbre place d’Angleterre. La place de la Banque !
Nous sommes ici au cœur même de cette CITY, capitale mondiale de la banque et de la finance. Là se trouvent ces vénérables institutions que sont donc, le Royal Exchange, d'où nous sortons, et sur notre droite la Banque d’Angleterre.
Voyez la banque d'Angleterre sur notre droite, de l'autre coté de Threadneedle street. "La vieille dame de « threadneedle street" pour reprendre une expression très aimée des journalistes.


<< 12 - Le Stock Exchange...         14 - La banque centrale... >>

Sommaire complet du dossier :