Le tableau « Marie-Madeleine » peint par Piero della francesca

Promenade dans arezzo

Le tableau « Marie-Madeleine » peint par Piero della francesca

Mais sinon, rendons nous au fond de l’église, en passant par le bas-Côté gauche. Nous dépasserons le tombeau de l’évêque Tarlatti, mort en 1327. Entre ce grand tombeau, datant de 1330 et la sacristie, se trouve le tableau appelé « Marie-Madeleine ». IL a été peint par piero della Francesca.

Au moment où il termine le cycle de la basilique saint François, piero laisse à Arezzo une autre trace de son passage. Cette marie Madeleine a été peinte entre 1462 et 64. Prenez le temps de la regarder. On y retrouve bien les caractéristiques de Piero della Francesca. On retrouve son intérêt pour rendre les effets de lumière. Regardez la burette que tient madeleine. Voyez comme ses reflets luisants creusent aussi puissamment que simplement les plis de son manteau. Vous voyez ? Prenez le temps de le voir. Vous rentrerez ainsi dans l’esprit du peintre.. Autre caractéristique de Piero, c’est ce souci de donner de l’importance aux détails. Par exemple, portez votre attention sur les cheveux épars retombant sur les épaules de la sainte : ils sont peints un à un. Et puis aussi, remarquez la robustesse des épaules de la Madeleine : on reconnaît bien là l’attirance de Piero pour des personnages sains, bien charpentés, rustiques. N’oublions pas qu’il venait de la campagne lui même. Et enfin, regardez maintenant son beau visage. Comme les personnages du cycle de la vraie croix, il n’exprime que le calme. Bien campée sur ses jambes, cette digne madeleine semble aborder son futur avec sérénité et grâce. Un futur de femme repentie et absoute.


<< 19 - L’intérieur de la ca...         21 - Le tombeau du pape G... >>

Sommaire complet du dossier :