La maison de Vasari

Promenade dans arezzo

La maison de Vasari

Reprenons le cours de cette promenade pour nous rendre à la maison de Vasari. Sortons de l’église puis retournez à l’extrémité de la place qui est devant l’église. Puis, engagez-vous dans la via san Domenico qui part à droite.

Voilà, nous sommes dans la via san Domenico. Continuons à avancer : A environ 50 mètres, tournez dans la 2ème rue sur votre gauche, la rue du 20 settembre. La maison de Vasari se trouve sur le côté droit, au numéro 55.

Nous voici donc devant le 55 de la rue du 20 septembre, devant la maison de Giorgio Vasari. Il est né à Arezzo en 1511 et mort à Florence en 1574. Nous avons déjà évoqué sa personnalité devant le long portique, ce bâtiment qu’il avait dessiné pour la Grand’Place. L’artiste a résidé dans cette maison, pour laquelle il a dessiné le plan ainsi que celui du jardin. Si vous êtes amateur du style maniériste, alors vous pouvez en faire la visite, car la maison a du charme. Mais avant cela, parlons de ce style maniériste. Le mot maniérisme fut d’abord utilisé par des historiens d’art qui critiquaient l'imitation et la répétition des œuvres de Vinci, Raphaël et Michel-Ange. Ces peintres-là peignaient à la manière de ces grands anciens et donc on les appela les maniéristes. Mais à force de vouloir tirer la quintessence de l’art de ces glorieux anciens, ils finirent par avoir une peinture théâtrale, grandiloquente, où les gestes semblent dénués de naturel, où les poses sont parfois des défis aux lois de l’équilibre. Tout cela se voit très bien dans l’art du Rosso, de Pontormo et du Parmesan. Bref, le maniérisme est un bourgeon dégénéré de la recherche d’équilibre prôné à la Renaissance. Beaucoup dise que cela vient des désillusions : sac de Rome en 1527 ; apparition et progression du protestantisme ; main mise de l’Espagne mystique et oppressante sur l’Italie. Il faudra attendre la fin du 16ème siècle pour que la contre réforme apporte un retour à moins d’étrangetés.


<< 22 - L’église San Domenic...         24 - L’intérieur et les d... >>

Sommaire complet du dossier :