L’église de la Badia

Promenade dans arezzo

L’église de la Badia

A partir de la maison de Vasari, pour arriver à l’église de la Badia, dernier objet de notre visite, descendez la rue du 20 settembre. Si vous êtes face à la maison de Vasari, vous la descendez sur la gauche. Et retrouvons-nous en bas de cette rue.

Voilà. Traversez la rue dite via San Lorentino puis engagez vous via Cavour, cette rue qui est presque en face de la rue du 20 settembre, légèrement sur votre gauche. Il vous restera à peu près 200 mètres à parcourir pour arriver place de la Badia, là où se trouve l’église du même nom.

Nous voici devant l’église de la Badia. Elle date du 13ème mais fut remaniée à la renaissance, d’après un dessin de Vasari. Si vous êtes intéressé par la peinture illusionniste, alors pénétrez à l’intérieur. Une fois entrés, prenez place au fond de l’église sous la coupole.

Voilà. Nous sommes dans l’église et même nous sommes sous la coupole. Et en fait, regardez bien en l’air. Voyez la coupole. Et oui, vous l’avez deviné : c’est une fausse coupole peinte avec une très grande habileté en trompe l’œil, par Andrea Pozzo, un jésuite, très célèbre pour ses fresques baroques. Cela dit, pour bien comprendre l’œuvre de ce Père Pozzo et l’importance de l’art baroque à cette époque, il nous faut parler de la contre réforme. En résumé, il s’agit de ce mouvement lancé par l’Église catholique sur la 2d moitié du 16ème siècle pour contrecarrer l’expansion des protestants, de l’église réformée donc. Sur le plan de l’art, la contre-réforme catholique se manifesta par la mise en œuvre d'un art monumental et baroque dont le dynamisme veut incarner l'envol de l'homme vers la divinité.


<< 24 - L’intérieur et les d...         26 - À propos de la contr... >>

Sommaire complet du dossier :