La toile du père Andrea Pozzo

Promenade dans arezzo

La toile du père Andrea Pozzo

Et maintenant, parlons de cette toile en trompe-l'œil réalisée par le Père Andrea Pozzo en 1703. 2 mots sur lui tout d’abord : Il rédigea en 1693 son « Traité de Perspective », dans lequel il donna toutes les recettes du trompe-l'œil. Il fut envoyé par les jésuites pour peindre des fresques aux 4 coins de l’Europe. A Rome, il laisse des œuvres très importantes dans les églises Saint Ignace de Loyola et du Gésu. Cette dernière est la principale église des Jésuites et servira de modèle aux autres architectes. Elle abrite aussi le chef-d'œuvre d’Andrea Pozzo : la gloire de saint Ignace. Et enfin, ici, levons les yeux vers cette toile.

Le baroque veut être tout à la fois l’instrument et l’expression d’une foi ardente et passionnée. Il veut saisir le fidèle et l’impressionner. C’est un style du mouvement, un style très théâtral aussi. Et il se donne de grands moyens pour y parvenir. Il est par excellence l’art du trompe-l'œil, du faste, et du spectaculaire. Comme on l’a dit, la coupole est feinte. En effet, Pozzo a réalisé ce trompe-l'oeil sur une toile parfaitement plate. Il a réussi à multiplier les effets d'illusion, à associer la perspective au jeu de la lumière et de l'ombre.

Regardez cette peinture. L’illusion d’avoir devant les yeux une coupole est parfaite. Elle semble s’élancer très haut, jusqu’à la lumière qui émane du lanternon ; La lumière joue un rôle important. Vous la voyez sortir de la fausse fenêtre. Elle contribue à donner un espace homogène et réel. Portez votre attention sur les colonnes. Notez la maîtrise de l’artiste pour restituer les différents éléments de cette architecture factice. Regardez avec attention de quelle manière s’avancent les consoles en forme de volutes qui soutiennent bases et colonnes. L’illusion de voir des éléments qui s’avancent et d’autres qui creusent les murs est très réussie. Vous voyez cela en regardant les niches placées entre les colonnes. Vous voyez ??Le recours au faux marbre contribue à l’illusion.


<< 26 - À propos de la contr...         

Sommaire complet du dossier :