Les chaires

Promenade dans la salzbourg princiere

Les chaires

Et maintenant, regardons cette chaire à prêcher. C’est un parfait exemple du style rococo. Elle est toute en courbe, de couleurs blanche et envahie par les ornements dorés formant des courbes et dessinant de grands cartouches. Regardez attentivement ses ornements. Vous voyez comme ils sont déchiquetés. En fait, ils sont réalisés à base d’éléments de coquillage. En effet, les artistes du rococo aimaient à utiliser des éléments marins comme les coquillages, puis ils les éclataient comme c’est le cas ici. N’oublions pas que justement rococo vient de ce qu’on voulait imiter rochers et coquillages.
Tournez le dos à la chaire.
Nous voyons une seconde chaire, mais cette fois vitrée. Elle a exactement les mêmes caractéristiques rococos. En réalité, il ne s’agit pas d’une chaire, mais d’une loge pour le père abbé. Elle est reliée par derrière avec les bâtiments du couvent et permet ainsi à l’abbé de venir à la messe sans avoir à traverser l’église. De plus, il s’agit d’une astuce de l’architecte. Cette loge est placée juste en face de la chaire de manière à conserver une certaine symétrie de la nef.
Tournez le dos au cœur pour admirer encore une fois cette nef et voir l’orgue situé au dessus de l’entrée. Il est encore une fois dominé par 3 statues : et comme toujours, il s’agit de Saint Pierre et des deux évêques Virgil et Rupert. Chaque année, ce superbe orgue tout en courbe et couvert d’ornements dorés retentit au son de la messe en Ut de Mozart : un événement à ne pas manquer ! Ce concert a lieu le second dimanche d’août et est précédé d’une messe. A cette occasion, l’orchestre se tient sur le balcon devant l’orgue et le public entend la musique, mais ne voit pas, car il est interdit de tourner le dos à l’autel où se tiennent les moines.
Mozart avait composé cette messe en 1783 pour remercier la vierge d’avoir épargné sa femme Constance qui était tombée malade.


<< 37 - Le premier tableau r...         39 - Les tombeaux de Hayd... >>

Sommaire complet du dossier :