L’intérieur de la cathédrale Saint-Sauveur

Promenade de decouverte d'aix-en-provence

L’intérieur de la cathédrale Saint-Sauveur

Quand vous aurez fini votre découverte du petit musée lapidaire, revenez sur vos pas et repassez dans la nef.

Vous êtes maintenant revenu dans la nef dite de Saint-Maximin qui fut construite à la fin du 12e siècle. Pour bien comprendre ce qu’était la cathédrale d’Aix à cette époque, il faut imaginer deux ensembles : il y a d’abord la nef où vous vous trouvez, laquelle correspondait à une église indépendante réservée aux chanoines. Puis, il y a la nef principale de la cathédrale actuelle, située sur votre gauche, et qui dans le passé appartenait à une seconde église édifiée vers 1100. Ce sont les agrandissements successifs de l’église qui ont abouti au rattachement des deux églises à la fin du 13e siècle.
La nef de Saint-Maximin appartient au plus pur style roman provençal. Alors levez les yeux et admirez sa perfection.
Comme vous le voyez, la nef est couverte par une voûte dite en « berceau », c'est-à-dire une couverture de pierre de forme semi-cylindrique, un peu comme un demi-tonneau, qui s’étire sur toute sa longueur. C’est une des caractéristiques de l’architecture romane. Cette voûte en berceau est divisée en différentes parties par ce qu’on appelle des arcs doubleaux. Ce sont ces sortes d’arcs qui viennent renforcer la voûte en berceau, ils sont bien visibles. Regardez-les : ils jouent vraiment le rôle de contreforts et se sont en quelque sorte apposés sur la voûte dont ils suivent la course. Ces arcs-doubleaux retombent ensuite lourdement sur des piles appliquées le long des piliers-maîtres de la nef. Ces piles sont doublées pour mieux contenir les poussées qui s’exercent depuis la voûte sur les murs latéraux. Les historiens d’art notent que ce doublement des piliers caractérise l’art roman provençal et donne à ses églises plus de monumentalité. Autre constat, il fait sombre. Normal : les murs sont peu percés, ce qui est une autre caractéristique de l’architecture romane.


<< 5 - Le petit musée lapi...         7 - Le baptistère de la ... >>

Sommaire complet du dossier :