La Tour de l’Horloge

Promenade de decouverte d'aix-en-provence

La Tour de l’Horloge

Engagez-vous maintenant dans l’étroite rue de la Verrerie et au bout, tournez sur votre gauche dans la rue des Cordeliers, car les Franciscains y avaient leur couvent, une rue très claire. De là, rejoignez la Place de l’Hôtel de ville, une trentaine de mètres plus haut. Vous voilà enfin sur cette Place de l’Hôtel de ville avec sa belle fontaine et sa mosaïque de styles, du plus dépouillé au plus baroque. C’est sans doute la place la plus connue de la ville pour ne pas dire de Provence. Avancez-vous jusque qu’à la fontaine, au centre de la place. Vous êtes à côté de la fontaine. Juste devant vous se trouve la façade de l’Hôtel de ville avec à droite la tour du beffroi et au-delà la rue Gaston-Saporta par laquelle vous êtes arrivés tout à l’heure. Immédiatement sur votre gauche, vous voyez une longue façade décorée d’un large fronton très sculpté qui barre la place: c’est la Halle aux Grains, occupée aujourd’hui par La Poste. Enfin derrière vous, une suite de façades moins imposantes, mais plus colorées parachèvent le décor. Mais le monument qui lui donne son identité est la tour municipale qui se trouve juste à droite de la mairie. On l’appelle ici la Tour de l’Horloge, on comprend bien pourquoi. Elle s’apparente au beffroi des villes du nord, et comme là-bas, elle devint le symbole de l’unité municipale dès la fin du 15e siècle. Regardons-la un peu : elle semble marquer l’ancienneté de la ville. Voyez les gros blocs à la base de la tour : ils proviennent sans doute de quelques édifices romains. Ensuite, au rez-de-chaussée, voyez cette arche brisée, donc gothique. Enfin, la tour fut rhabillée au milieu du 16e d’accolades et de pinacles flamboyants, avant d’accueillir au siècle suivant une horloge astronomique tournée vers l’Hôtel de ville.


<< 15 - Le Forum des Cardeur...         17 - Halle aux Grains... >>

Sommaire complet du dossier :