L’abside

Promenade florentine : de l'église san miniato au ponte vecchio

L’abside

Et maintenant, retournons-nous. Lorsque la nef est dans notre dos, allons sur notre gauche et plaçons-nous face à l’abside

Prenez place au centre, devant la balustrade faite de transennes, nom donné à ces stupéfiants panneaux verticaux de marbre. Le travail d’incrustation polychrome dans le marbre blanc est magnifique. Regardez avec attention les motifs. Ils sont issus des bestiaires orientaux, connus par les textiles rapportés, eux aussi, par les pisans. Voyez ces personnages fantastiques, ces animaux hybrides. On les retrouve sur le pupitre et la chaire de vérité qui sont à votre droite. Alors regardons la chaire. Elle date du début du 13ème siècle. Notez qu’elle est orientée de biais. Pourquoi cela ? et bien parce que cela permettait au prêtre en chaire de s’adresser à la fois aux moines, qui se trouvaient à sa droite dans le chœur, et aux fidèles, à sa gauche en bas dans la nef. Et maintenant, regardons cette monumentale abside en cul de four. L’abside est ce prolongement du plan de l’église, de forme semi-circulaire, et voûtée. Elle renvoie au plan des basiliques civiles romaines, qui est, nous l’avons déjà dit, à l’origine des 1 ères églises paléochrétiennes. Elle est ornée d’une très belle mosaïque à fond d’or de l’extrême fin du 13ème qui représente un Christ bénissant, entre Marie et saint Minias, à qui l‘église est dédiée.


<< 11 - Les synopses...         13 - La mosaïque... >>

Sommaire complet du dossier :