Le bord du quai et les belles demeures situées de chaque côté du fleuve

Promenade florentine : de l'église san miniato au ponte vecchio

Le bord du quai et les belles demeures situées de chaque côté du fleuve

Maintenant, allez vers le bord du quai et longez-le vers la gauche, sans omettre de regarder les grandes et belles demeures situées de chaque côté du fleuve. Et voyez notamment les multiples couleurs des crépis qui couvrent leurs façades et leurs harmonieuses proportions. Ces maisons datent des 18ème et surtout 19ème siècle. Vous noterez aussi la présence de loggias et de terrasses dans les parties supérieures, souvent décorées d’arbustes et de plantes en pots. Un rêve ! Lorsque vous serez arrivés à proximité du 1er pont que vous allez rencontrer, le pont alle Grazzie, arrêtez vous un instant. Et placez-vous sur le pont pour mieux profiter de la vue.

Nous voici sur le ponte alle Grazzie, c'est-à-dire le pont aux Grâces. Au 13ème siècle, la cité de Florence comptait 4 ponts. Tous ont tous été emportés par les nombreuses crues, notamment celles de 1274 et 1304. Mais c’est celle de 1333 qui fut la plus dévastatrice.
Curieusement, plus les piles étaient nombreuses, plus le pont était fragile, car le courant y avait davantage de prise. Aujourd’hui, les ponts de Florence ne sont que des copies de ce qu’ils étaient dans les temps passés. Ils ont en effet été reconstruits à l’identique après qu’ils aient sauté sous les mines explosives déposées par les Allemands lors de la Seconde Guerre mondiale. Ceux-ci voulaient retarder l’avancée des alliés. Le ponte vecchio fut épargné, grâce à l’officier allemand le plus haut gradé responsable de la Kommandantur de Florence qui, parce qu’il était un fervent admirateur de la ville et de son histoire, dérogea aux ordres. Nous ne savons pas quel sort lui fut réservé mais qu’il soit remercié.


<< 22 - Sur la descente du f...         24 - Histoire du ponte ve... >>

Sommaire complet du dossier :