Bloemenmarkt : le marché des fleurs

Promenade le long des canaux d'amsterdam

Bloemenmarkt : le marché des fleurs

Après avoir traversé le canal Singel. Nous prendrons le quai directement à droite et nous flânerons dans le marché aux fleurs d'Amsterdam jusqu’au prochain pont. Ce superbe marché est ouvert tous les jours sauf le dimanche, de 8h30 à 18h00 et jusque 17h00 le samedi. C’est un marché permanent qui a été créé au 19e siècle. On y trouve un peu toutes les fleurs et plantes à bulbes comme les tulipes, les crocus, ou les jacinthes, et les amaryllis y règnent en vedettes incontestées. La tulipe, reine du marché, s’y trouve sous toutes les formes, toutes les couleurs, à planter ou seulement à mettre en bouquet. Elle est devenue depuis le 16ème siècle une plante hollandaise, mais ce sont, en fait, des fleurs sont asiatiques. Les Européens l'ont découverte en Turquie, mais elle est originaire probablement des pays d'Asie centrale Arménie perse et Caucase. Le mot tulipe est d'origine persane et viendrait du mot « tulipan » qui veut dire turban car la forme de la fleur rappelle un peu la coiffe des habitants de l'empire du levant. Ces fleurs étaient particulièrement populaires à la cour de Soliman le magnifique et la période de son règne fut appelée « l'âge des tulipes ». Il en avait planté dans le jardin du palais de Topkapi et la fleur devient un des motifs les plus courants utilisés pour l'ornementation des céramiques d’Iznik et des tapis ottomans. Jusqu'au 16èmesiècle, les sultans veulent garder le monopole de cette fleur et empêchent leur exportation. Mais voilà, en 1554, les premiers bulbes arrivent clandestinement à Vienne où ils sont plantés dans les jardins de l'empereur. Le botaniste en chef de ce jardin, le français Charles de l'Ecluse se passionna pour la culture de cette nouvelle plante. Botaniste et médecin, il pensait y trouver des remèdes miracles. Nommé directeur de l'université de Leyde en Hollande justement, il emporte avec lui des bulbes qu'il introduit dans le jardin botanique de l'université. Ces bulbes vont s'acclimater parfaitement sur les sols sablonneux des Pays-Bas. Et très rapidement, l'intérêt des premiers botanistes pour les tulipes va se développer. Et celles ci devenir l'objet de soins intensifs. Au 17ème siècle, la tulipe devient un produit de luxe et les bulbes sont cotés en Bourse. Un oignon de tulipes est un cadeau somptueux à faire à l'occasion d'un mariage. C'est une véritable tulipomania qui s'empare de la Hollande. À tel point que les paysans cultivent des plans de tulipes au lieu de planter des denrées nécessaires à l'alimentation. Et depuis lors, les hollandais auront toujours un faible pour cette fleur. Très rapidement, on fait des croisements pour obtenir des couleurs et des formes originales. Maintenant, on peut trouver des tulipes de toutes les couleurs sauf bleu. Et jusqu'au 20ème siècle, la Hollande restera le producteur principal de tulipes en Europe.


<< 15 - Le canal de Singel ...         17 - Le canal du Herengra... >>

Sommaire complet du dossier :