Le canal du Herengracht

Promenade le long des canaux d'amsterdam

Le canal du Herengracht

Arrivés au bout du marché, prenons à gauche la petite rue appelée koningsplein qui prolonge le pont. Nous continuons la rue jusqu'au canal du herengracht. Nous voici devant le canal du Herengracht. Traversons le pont puis prenons tout de suite à gauche sur le quai.

Nous prenons donc le quai sur la gauche et allons longer le canal du côté des numéros pairs ascendants. Marchons jusqu'au croisement avec la prochaine rue sur notre droite. Il s’agira de la rue nieuwe spiegelstraat. Pendant cette promenade, laissez-vous séduire par l'ambiance qui règne le long des quais. Admirez les hautes maisons toutes surmontées de pignons très élégants, oeuvre des architectes du siècle d'or ou du 18ème siècle. Le siècle d'or est le 17ème quand la Hollande connut un très grand développement économique grâce à sa flotte et au commerce avec les pays lointains. Regardez les deux côtés du canal. Toutes les maisons pourraient être citées comme ayant appartenues à de riches familles de marchands et de commerçants. Le herengracht est le canal le plus noble, le plus majestueux aussi. Les façades sont assez sobres et le décor se réfugie généralement dans les parties hautes de l'édifice. En fait, Herengracht veut dire le canal des seigneurs. Tout comme les deux suivants, le keizergracht et le Prinzengracht, il fut construit à la fin du 16ème siècle et les travaux s’étalèrent sur 100 ans. Mais c’est le long de l'herengracht qu’on trouve les plus belles maisons des 17ème et 18ème siècles. Regardez : elles sont généralement assez hautes, majestueuses. Regardez les maisons : vous avez sans doute remarqué qu'on accède par un perron en hauteur alors que les maisons sont construites sur un entresol dont les fenêtres donnent sur la rue.. Les pièces du rez-de-chaussée -assez peu confortables- étaient généralement attribuées aux serviteurs. Les maîtres vivaient à l'étage supérieur. Est-ce que vous l’avez remarqué mais la plupart des maisons n'ont que trois fenêtres de façade. Vous voyez ?? En fait, pendant le siècle d'or, les règles de construction à Amsterdam ont été très strictes. Les maisons devaient occuper l'emplacement de parcelles dont les dimensions sur le canal ne devaient pas dépasser sept mètres 50. Mais elles pouvaient atteindre une très grande profondeur.
Autre particularité : chaque maison devait avoir ses murs porteurs et ne pas dépendre de ses voisines. Pourquoi cela ? Et bien comme elles sont construites sur des pilotis de bois qui s'enfoncent profondément dans le sol meuble, elles ne doivent pas entraîner leurs voisines dans leur chute. Les pilotis sont changés plusieurs fois au cours de la vie d'une maison: ils pourrissent dès que le niveau de l'eau baisse dans les canaux. Une remarque encore à propos des fenêtres: vous remarquerez qu’elles n'ont pas de volet et généralement pas de rideau. Le soir, quand les lumières sont allumées, vous pouvez apercevoir les habitants. Et maintenant, regardez la partie supérieure de la façade. Comme on le voit : c’est là, au niveau des pignons, que les maisons se distinguent. Très souvent, le pignon est percé d'une fenêtre au-dessus de laquelle vous pouvez voir encore une amorce de la poulie qui permettait de faire entrer le mobilier encombrant dans les étages supérieurs. Le sommet du pignon est généralement couronné de motifs décoratifs qui indiquent très souvent à la date de construction de l'édifice. En effet, la mode des pignons suit très souvent celle de l'art en général. Les plus anciens pignons sont les plus simples, et sont en escalier. Les maisons qui les utilisent datent environ du 16ème siècle mais il y en a peu sur ce canal. Au 17ème siècle, c’est la mode de l'art baroque, art qui utilise un décor tout en courbes et contre courbes. Et comme nous l’avons dit, les façades des maisons n'offrant que peu de place pour une ornementation riche, c'est le pignon qui reçut le décor qui montrait le rang de la personne propriétaire de la maison. Plusieurs maisons comportent des façades beaucoup plus larges que ce qui vient d'être expliqué précédemment. Elles peuvent avoir des travées de cinq ou six fenêtres. Tout simplement dans ce cas, la construction occupe l'emplacement de 2 parcelles. Ce phénomène est courant sur le Herengracht, principalement le long de ce qu'on appelle ici la courbe d'or.


<< 16 - Bloemenmarkt : le ma...         18 - La courbe d’or... >>

Sommaire complet du dossier :