Le musée punique

Sabratha

Le musée punique

Et maintenant, gagnons le musée Punique. Et pour cela, quand on a le musée romain dans le dos, allons tout droit et passons par le petit jardin que nous voyons. Et au bout de ce jardin, allons à gauche et marchons 50 mètres environ. Le musée punique est le 2ème petit bâtiment que nous voyons. Nous vous attendons dans la 1ère salle.

Dans la salle dans laquelle vous venez d’entrer, a été remontée la partie qui était au sommet d’un mausolée, appelé le mausolée de Bès. Ce mausolée est l’un des 2 retrouvés sur le site. Nous le verrons tout à l’heure dans son entier, mais reconstitué puisque les parties originales sont ici. Alors, d’où vient ce nom ? Et bien, on l’appelle ainsi, en référence à une divinité phénicienne appelée Harpocrate. Elle était figurée avec un doigt sur la bouche pour symboliser le silence mystique. Mais parfois, il était aussi représenté sous la forme d’un nain grotesque, qui rappelle le dieu Bès des égyptiens. Cette divinité éloignait les démons, protégeait les femmes enceintes, et était le dieu du sommeil. Et de là, elle devint par la suite la protectrice des morts. C’est ce qui explique son association à un monument funéraire. Ici face à nous, nous le voyons sous les traits d’un lion. Puis faisons le tour par la gauche : là, nous le voyons tout d’abord sous les traits de Bes. Passez sur l’autre face maintenant. Il nous apparaît enfin sous les traits d’Hercule tuant le lion de Némée. Tuer ce lion était un de ses 12 travaux.


<< 5 - Le musée romain...         7 - Les stèles de Tanit... >>

Sommaire complet du dossier :