Les stèles de Tanit

Sabratha

Les stèles de Tanit

Ensuite, allez dans les 2 salles suivantes et rejoignez les stèles appelées « stèles au signe de Tanit ».

Nous voici dans cette salle. Regardez le mur de droite. Vous y voyez les stèles consacrées à Tanit. Qui était Tanit ? Tanit était une divinité féminine du panthéon carthaginois. Elle était l’épouse du dieu Baal Hamon et formait avec lui le couple divin le plus important. Regardez les stèles : vous voyez, il y en a de deux types: certaines sont de type pointu. Et d’autres sont dites « à merlons ». C’est le nom que l’on donne à ce couronnement d’origine assyrienne, qu’on appelle aussi à pas de moineaux. Ce type de couronnement est typique de l’architecture orientale. On en trouve par exemple de magnifiques exemples sur le site de Palmyre, en Syrie. Portez votre attention sur ces dessins représentés sur les stèles. La représentation de la déesse est très schématisée : regardez un des schémas qui représente ce signe de Tanit : on voit un triangle, qui représente son corps, une barre horizontale qui figure ses bras. Et l’ensemble est surmonté d’un cercle, image de sa tête. De temps à autre, à chacun de ses côtés et dans ses mains, on peut voir des éléments végétaux, qui sont les attributs de cette déesse de la fertilité. Et cette fertilité porte aussi l’idée de renaissance. De nombreuses stèles ont été retrouvées dans le cimetière punique de la cité. Que sait-on des cérémonies funéraires des Carthaginois . Et bien, on sait qu’ils pratiquaient l’incinération, qu’ils déposaient leurs cendres dans des urnes, et que ces urnes étaient elles-mêmes laissées dans un cimetière.


<< 6 - Le musée punique...         8 - Le tophet de sabrath... >>

Sommaire complet du dossier :