Le mausolée de Bès

Sabratha

Le mausolée de Bès

Continuons jusqu’à ce qui nous semblait petit de loin, mais s’avère en fait rentrer profondément dans le sol. C’est un mausolée. C’est là que reposaient les urnes.

Le mausolée a 3 faces concaves. Mais l’élément le plus intéressant de ce Tophet reste le mausolée de Bès vers lequel nous avançons maintenant. Sa fonction est celle d’une stèle. C'est-à-dire qu’il est là pour marquer l’emplacement d’une tombe, au même titre que les stèles au signe de tanit. Il est dépourvu de chambre funéraire, mais signale des tombes souterraines. Il est particulièrement important : il fait 25 mètres de hauteur et son décor est riche comme nous l’avons vu au musée punique.
Alors quelques mots sur ce mausolée funéraire, il date du 3e siècle avant notre ère. Il est l’un des 4 de ce type mis à jour en Afrique du Nord, dont 2 à Sabratha. Le plus ancien est à Carthage, remontant au 8e siècle. Du 2e existant à Sabratha, il n’existe plus que ses fondations. Alors, intéressons-nous à son plan. Pour cela, regardez-le de bas en haut et comptez les étages. Combien y en a-t-il ? Oui.. 3 étages. La base est surmontée d’un espace à colonnes engagées, c'est-à-dire dépendantes de leur support, puis un 2ème étage avec sculptures de lion et représentation de Bès : rappelons qu’il est devenu le dieu de la mort. Enfin le 3ème niveau est en forme d’obélisque, ce qui est typique d’un monument punique. Notez comme certains de ces côtés sont alternativement rectilignes et concaves. On ne sait pas trop pourquoi. Certains pensent que les urnes étaient posées sur des espèces d’étagères et que la forme concave les protège plus. Cela dit, ce plan rappelle celui des trépieds de bronze de l’antiquité, mais ici à une échelle monumentale. Ces trépieds servaient à l’éclairage. Si vous regardez bien, vous voyez que le grès porte encore des traces de couleurs, rouge et bleu, ce qui prouve qu’il était peint.


<< 8 - Le tophet de sabrath...         10 - L’enceinte byzantine... >>

Sommaire complet du dossier :