Le style architectural et histoire de l’occupation du palais

Saint-petersbourg : l'ile vassilevski

Le style architectural et histoire de l’occupation du palais

Regardons donc ce fameux palais Menchikov, l'un des 1ers palais de Saint-Pétersbourg. Il présente un style semblable aux constructions que nous avons déjà commentées, mais avec un plan un peu plus complexe.

On retrouve bien du baroque pétrovien teinté de palladianisme. Alors qu'est-ce qui est emprunté à Palladio ? Déjà, ce corps principal de bâtiment délimité de chaque côté par un avant-corps. Mais aussi, cette symétrie qu’on perçoit par rapport à l'axe central du bâtiment, ce qui permet de préserver l'équilibre de l'ensemble. Ensuite, regardez au dessus de l’axe central : on voit que la façade est partiellement surélevée et qu’elle est surmontée de statues : tout cela, cet axe central marqué et surtout ces statues est extrêmement palladien. Et enfin, il y a les pilastres sur les 3 niveaux. Ils sont d'ordre ionique, grande feuille d’acanthe donc, en dessous, et d'ordre corinthien petites feuilles d’acanthe- au-dessus, selon le plus pur style palladien.
Maintenant, qu'est-ce qui est le baroque pétrovien ? Et bien, sur une base globalement palladienne, c'est-à-dire bien équilibrée comme on l’a vu, il y a ce fronton baroque dans le style hollandais : c'est-à-dire un baroque sobre. Et puis, il y aussi ces couleurs très Saint-Pétersbourg.
Ce qui change sinon, par rapport aux autres bâtiments, c’est le toit. Celui-ci est en fer et sa forme est dite en "comble brisé", c'est à dire qu'il s'élance vers le ciel en 2 temps, d'abord en offrant une oblique légère puis en suivant une oblique plus marquée. Ce type de toit est apparu en France au 17ème siècle. Quant à l'usage du fer aux dépens du bois pour couvrir les constructions, il s'est très vite répandu en Russie à partir du 18ème siècle, du moins pour les bâtiments d'un certain prestige, afin de limiter les risques d'incendie.
Ainsi nous pouvons voir que cette architecture est une sorte de condensé de toutes les écoles européennes du moment. D'ailleurs, les travaux furent menés par des architectes d'origine différentes.

Et qu’en est-il de l’occupation de ce palais ? Et bien, en 1727, il revient à la couronne impériale. En 1732, il est occupé par l'école d'élite de la noblesse, le 1er Corps des Cadets et dès lors, l'édifice est objet de nombreuses modifications pour finalement être abandonné. Jusqu'à ce qu'en 1967, il bénéficie d'un programme de restauration générale. Et aujourd'hui, il a retrouvé en partie l'aspect qu'il offrait au 18ème siècle, à l'extérieur comme à l'intérieur.
Il n'est pas question de visiter ensemble cet intérieur, car il faudrait compter pour cela une bonne heure de plus, mais il vaut vraiment la peine d'être visité. Non seulement les salles et salons, les murs avec leurs moulures, les tentures, les décorations ont été restaurés dans le but de retrouver en partie l'atmosphère de l'époque, mais aussi on y a replacé des meubles, des objets historiques, des œuvres d'art provenant du musée de l'Ermitage dont le palais Menchikov constitue aujourd'hui une annexe.


<< 16 - Le palais de Menchik...         18 - L’intérieur du palai... >>

Sommaire complet du dossier :