Le Pont Schmidt

Saint-petersbourg : l'ile vassilevski

Le Pont Schmidt

Et maintenant tournons le dos au bâtiment et regardons le quai. Approchons-nous du bord de l'eau : nous voyons un grand escalier qui descend jusqu'à la Neva. Cet escalier, construit au 19ème, est typique du style historiciste d’alors, connu sous le nom de pseudo-russe ou néo-russe. Ce style traduit ce goût pour l'architecture traditionnelle, c'est-à-dire d'avant l'influence occidentale introduite par Pierre 1er. On pourrait comparer ce mouvement à notre néogothique qui date d'ailleurs plus ou moins de la même période. C'est une sorte de retour aux origines après le diktat de la référence à l'antique qui s'est imposé ici depuis Pierre 1er (et en Europe depuis la Renaissance).
L'escalier est gardé par 2 sphinx égyptiens posés sur des socles de granit. Leur base est couverte de hiéroglyphes qui célèbrent le pharaon Aménhotep 3. On peut donc en déduire qu'ils datent du Moyen Empire égyptien soit de 1400 ans environ avant notre ère. Ces sphinx ont été dégagés à Thèbes en 1822, acquis par l'Etat russe et envoyés à Saint-Pétersbourg en 1832. Nous allons terminer notre promenade par le pont qui se trouve à votre droite quand vous regardez la Néva.

Et au fait, qui est ce lieutenant Schmidt. Cet homme s'est illustré lors de la Révolution de 1905, une révolution peu connue car éclipsée par la grande de 1917. Mais, sans rentrer dans le détail, retenons que cette 1ère révolution avait permis l'instauration d'une 1ère constitution prévoyant une Douma, ou chambre des Députés, élue.
Revenons au pont du Lieutenant Schmidt. Il fut construit entre 1847 et 1850, et c'est le 1er pont permanent de la ville.
Avant lui tous les ponts étaient flottants. Ils étaient d'abord en bois puis, vers 1760, les 1ers ponts en pierre apparaissent. Avec la révolution industrielle, au tournant du 19ème siècle, apparaissent des ponts en fer puis en fonte. Ce n'est qu'à partir du milieu du 19ème siècle que les ponts flottants sur la Neva sont remplacés par des ponts en acier. Il est bien sûr toujours prévu de pouvoir laisser passer les navires de gros tonnages. Pour cela tous les ponts sont dotés d'une travée mobile, qui se lève toutes les nuits : à partir de minuit et demi environ les ponts s'ouvrent, les uns après les autres, d'abord le pont du Lieutenant Schmidt, puis quelques minutes plus tard le pont du Palais, etc. jusqu'au dernier à l'est de la ville. Ils se referment 4 heures plus tard dans le même ordre. Attention de vous trouver du bon côté de la Neva si vous prévoyez de sortir après minuit !


<< 19 - L’Académie des Beaux...         

Sommaire complet du dossier :