Le Baptistère

Sainte-marie majeure

Le Baptistère

Avant d’avancer, nous vous invitons à vous rendre dans la nef latérale qui se trouve à droite. Là s’ouvre une première chapelle, le baptistère, organisée autour d’une grande cuve en porphyre rouge.

Nous sommes dans le baptistère. La grande vasque en porphyre pour les fonts baptismaux ne date que de 1825. On la doit à Guiseppe Valadier, architecte urbaniste très important à Rome au début du 19e siècle. Au fond de la chapelle, un grand relief en marbre représente l’Assomption de la Vierge. De composition assez classique, il est l’œuvre de Pietro Bernini, le père du fameux Gian Lorenzo Bernini, mieux connu sous le nom du Bernin. Rien de comparable certainement avec l’œuvre grandiose de son génial fils, mais ce relief montre que Le Bernin est issu d’une famille de bons artisans. Comme on peut le constater ici, il sera formé par un père qui connaît son métier. La famille Bernini est très liée à Saint-Marie Majeure. C’est ici en effet, que se trouve le caveau de la famille. Donnant sur le baptistère, à droite, se trouve la grande sacristie, lieu où étaient conservés les vêtements liturgiques et les objets de culte. Elle est considérée comme le chef-d'œuvre de Flaminio Ponzio, et décorée de très belles fresques par le peintre Passignano. Nous vous invitons à aller y jeter un œil.


<< 10 - Le sol et le plafond...         12 - La Nef centrale... >>

Sommaire complet du dossier :