Le cycle de Moïse

Sainte-marie majeure

Le cycle de Moïse

Allons voir maintenant le cycle de Moïse. Il se trouve sur notre gauche quand nous regardons vers les portes d’entrée. Une scène très animée, à la 4ème travée depuis l’abside, présente le passage de la mer rouge par le peuple juif.

Observons. A gauche, Moïse et le peuple juifs ont déjà franchi la mer. Au premier plan, Moïse, vêtu d’une toge à la romaine et armé du bâton qu’on lui associe traditionnellement, fait un geste pour refermer les eaux. Derrière lui sont étagés les visages des hommes et femmes du peuple juif. Sur la droite du tableau, dans un grand hérissement de lances, l’armée du pharaon se lance à la poursuite des Juifs. Au milieu, la mer s’est déjà refermée. On voit flotter, à sa surface, les boucliers des soldats noyés et, vers le haut, un personnage à barbe blanche qui émerge de l’eau : le pharaon. Comme précédemment, plusieurs passages de la même histoire sont représentés en un seul plan. La qualité de l’usage des cubes de pierre pour donner l’illusion de dégradés colorés est semblable à celle des scènes d’Abraham. Mais ici, en plus, il y a une grande maîtrise dans le rendu du mouvement vif des personnages.
Ainsi, ces images sont tout en nuance et leur coloration semble s’inspirer directement de la peinture. Elles constituent un sommet dans l’art de la mosaïque, et sont comparables en cela aux fameuses mosaïques du mausolée de la princesse Galla Placidia, à Ravenne, au nord de l’Italie.


<< 13 - Les Mosaïques...         15 - Les mosaïques de l’a... >>

Sommaire complet du dossier :