La statue de la Sainte Ludmilla

Stare mesto : du pont charles a la place namesti

La statue de la Sainte Ludmilla

Avant de continuer, jetons un coup d'oeil au-dessus du parapet, à droite. Nous y verrons le canal de la Certovka, ce canal de la Vltava qui isole l'île de Kampa sur laquelle s'appuie le pont du quartier de Mala Strana : c'est la petite Venise comme on l'appelle ici. Cela dit, il faut tout de même avancer un peu. Prochaine étape : sainte Ludmilla. Et pour nous y rendre : à partir de sainte Lutgarde, passons trois groupes de statues, la quatrième sera celle de Ste Ludmilla.

La statue Sainte Ludmilla est placée au centre du Pont, il s'agit de la sainte patronne du pays et grand-mère de saint Venceslas, le fondateur du royaume chrétien de Bohême. L'oeuvre a été sculptée par Braun, toujours le même, en 1720.
On reconnaît sa patte dans la gesticulation ondulante de la sainte et dans le traitement en profondeur des plis de son vêtement. L'attribut du martyre de sainte Ludmilla est bien mis en évidence : noué autour de son cou, c’est le voile avec lequel elle sera étranglée ! A sa droite, un petit garçon portant une couronne trop lourde et un livre dans les mains se presse contre sa robe. C'est le petit Venceslas, son petit-fils. Et le livre fait allusion aux leçons de catéchisme que lui prodigua sa grand-mère. Rappelons que ces deux artisans de la christianisation de la Bohême furent tous les deux assassinés pour leurs convictions religieuses.
Ils sont donc comme un rappel de l’attachement qu’il faut avoir en toutes circonstances à la religion chrétienne. Et bien sûr, 100 ans seulement après la toujours fameuse bataille de la Montagne Blanche, qui vit s’affronter les protestants et les catholiques, ce rappel est toujours important à faire en Bohême. Et puis, dans l'art du raccourci propre à toute propagande, les Protestants n'étaient-ils pas considérés comme les nouveaux fossoyeurs de l'Eglise romaine ?


<< 6 - La statue de Sainte ...         8 - La statue de Saint J... >>

Sommaire complet du dossier :