La Fin du pont

Stare mesto : du pont charles a la place namesti

La Fin du pont

Nous laissons là Brokoff et Braun pour le moment pour nous diriger vers la tour du pont mais cette fois du côté de la vieille ville. Regardez, elle est juste devant nous. Commençons à avancer dans sa direction.
Encore une remarque : en chemin, un peu plus loin, le long du parapet de gauche, vous verrez une Crucifixion sur laquelle une inscription en lettres hébraïques dorées a été fixée. On rapporte que pour punir un juif qui aurait craché en passant devant le Crucifix, en 1698, on lui ordonna de financer le rajout en lettres d'or sur le monument d'un «Saint, Saint, Saint Dieu» mais en caractères hébraïques. Une histoire qu'il faut aussi replacer dans le contexte des luttes religieuses de la fin du 17e siècle, à cette époque, la propagande catholique faisait feu de tout bois et regardait aussi vers le quartier juif qui n'était pas très loin de là.

Vous êtes presque arrivés maintenant au bout du pont dont l'extrémité est marquée par une nouvelle tour, le pendant de celle de Mala Strana par laquelle nous avons commencé notre visite.
Sur les côtés du pont, vous pouvez voir les derniers groupes de statues s'aligner et au-delà la perspective sur la Vltava. A droite, complètement à droite de la tour, une seconde tour surgit de derrière un groupe de maisons. C'est l'un des vieux châteaux d'eau de la ville: il fut construit au 16e siècle et servait à acheminer l'eau vers les fontaines du quartier de la Vieille-Ville. Un autre château d'eau existait du côté de Mala Strana.

Dirigeons-nous maintenant vers le porche de la tour en prenant soin de nous arrêter au niveau de la dernière statue du pont toujours le long du parapet de droite.

Juste avant de passer le porche, la toute dernière statue représente saint Yves, un saint breton: c’est le patron des juristes. Il est représenté tenant un livre et à ses pieds, on voit un malheureux qui l'implore. Ceci pour nous rappeler que saint Yves défendit gratuitement les pauvres, les veuves et les orphelins. Cette statue édifiée par les magistrats de la Vieille-Ville illustre le mécénat des laïcs sur le pont Charles.


<< 10 - La statue de St Fran...         12 - La Tour du Pont Char... >>

Sommaire complet du dossier :