La statue de Jean Breydel et Piiter de Kooninck

Une découverte de bruges

La statue de Jean Breydel et Piiter de Kooninck

Mais pour l’heure, tournons maintenant le dos au beffroi, et regardons la statue de Jean Breydel et Piiter de Kooninck. C’est une statue érigée en 1887, en l’honneur de ces deux personnages, chacun à la tête d’une corporation de métier et qui ont pris une part importante dans la révolte de Bruges contre le roi de France Philippe le Bel en 1302. Le roi en effet avait des ambitions sur les richesses de la ville, ce qui l’amena à l’occuper, ainsi que d’autres villes, comme Gand. Les Brugeois se sont alors révoltés, et cette révolte mènera finalement à l’écrasement de l’armée française à la fameuse bataille des éperons d’or, près de la ville de Courtrai. Bourgeois et paysans flamands, encadrés par des chevaliers venus notamment de Liège et de Namur, réussirent à attirer dans des marécages les chevaliers français, qui s’y engluèrent complètement. Complètement immobilisés par leurs lourdes armures, ils furent donc facilement égorgés par les flamands. Les éperons d’or des Français furent aussi récupérés, d’où le nom de « bataille des éperons d’or ». Cela dit, cette victoire n’a pas eu les conséquences les plus positives pour les flamands, car par la suite, lors des traités de paix avec le roi de France, ce dernier a quand même obtenu beaucoup de choses en sa faveur. Mais bon. Il n’en reste pas moins que la bataille des éperons d’or et la révolte des villes flamandes est un des moments forts de l’histoire médiévale de la région. Et cela explique donc la présence de cette statue.


<< 5 - Le grand Beffroi...         7 - Les maisons de la pe... >>

Sommaire complet du dossier :